Retour au bénéfice et hausse du dividende salués en Bourse — Engie

08 Mars, 2018, 17:39 | Auteur: Basile Toussaint
  • Engie La croissance organique revient dividende relevé pour 2018

Ce recentrage a permis au groupe de remplir l'ensemble des objectifs financiers qu'il s'était fixé pour 2017 et sera concrétisé par l'annonce d'une hausse du dividende versé au titre de l'exercice 2018. Il est supérieur aux 63,7 milliards estimés par les analystes.

Les résultats "prouvent la pertinence de la stratégie que nous mettons en oeuvre", a assuré la directrice générale Isabelle Kocher, lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes. "Le bateau a commencé à prendre le vent et il a accéléré sa croissance".

Année 2017 réussie pour Engie! Il sait ce qu'est une gouvernance dissociée. Sa progression organique est de 5,3%.

"L'activité nucléaire a été impactée par la baisse des prix de vente captés et par les arrêts non programmés des centrales de Tihange 1, Tihange 2 et Doel 3" explique le groupe français dans un communiqué.

En direct de Genève 2018 — Volkswagen ID Vizzion
Le " chauffeur digital " et ses nombreux systèmes d'assistance prennent le contrôle du véhicule entièrement automatisé. Embarquant le nec plus ultra des technologies de conduite autonome, d'intelligence artificielle et d'éclairage, l'I.D.

L'Etat avait cédé 4,1% du capital d'Engie début 2017, puis placé à nouveau 4,1% du capital début septembre, ramenant sa participation dans le groupe à un niveau "calibré" pour lui permettre une détention de plus du tiers des droits de vote à l'issue du délai prévu actuellement par la loi. Il a souffert de cessions mais a bénéficié "de la bonne performance des moteurs de croissance, c'est-à-dire les activités de production d'électricité renouvelable et thermique contractée, d'infrastructures et de solutions clients", indique Engie.

Au niveau du bilan, notons que la dette nette s'érode de 2,3 milliards d'euros pour atteindre 22,5 milliards fin 2017. Le groupe présent dans l'électricité, le gaz naturel et les services à l'énergie a dégagé un bénéfice net de 1,4 milliard d'euros en 2017, marquant son retour dans le vert après la perte de -0,4 milliard d'euros de 2016.

Engie confirme le paiement d'un dividende de 0,70 euro par action contre un euro un an plus tôt et évoque, au titre de 2018, une nouvelle politique de dividende avec un coupon en hausse (+7,1%) à 0,75 euro contre 0,70 euro initialement prévu. Cet objectif induit une croissance brute de 8 % et une forte croissance organique sous-jacente, précise le groupe.

L'Ebitda s'est élevé à 9,3 milliards d'euros, en recul de 1,8 % en brut mais en croissance organique significative de 5,3 %. Engie table également sur un ratio de dette nette financière/Ebitda inférieur ou égal à 2,5 et une notation de catégorie "A".

Recommande: