Jeux paralympiques de Pyeanchang, avec la Corée DU Nord

09 Mars, 2018, 01:07 | Auteur: Mathilde Kaplan
  • Théo Gmür peinait à réaliser l'ampleur de son exploit dans l'aire d'arrivée

"Nous pouvons dire avec confiance que ces athlètes sont aussi propres que n'importe quel autre athlète qui participe aux Jeux". Alors que la Russie avait été précédemment exclue, en raison du scandale de dopage institutionnalisé, certains athlètes paralympiques considérés comme propres ont été repêchés. Andrew Parsons, le président du Comité International Paralympique (ICP) a donné son feu vert à trente athlètes russes lors d'une conférence de presse à Pyeongchang ce jeudi. Mais Parsons, à la tête de l'IPC depuis six mois, a défendu sa décision, en affirmant que les Russes avaient "beaucoup progressé - on doit le reconnaître".

Une décision loin de faire l'unanimité.

Abassi révèle des chiffres terrifiants et des "décisions douloureuses" — BCT
Le Gouverneur souligne au passage que des experts étrangers lui recommandaient une augmentation de 100 points de base du taux directeur au lieu de 75 points.

La Russie, tout comme pour les JO-2018, est interdite de participation mais 30 de ses athlètes ont été autorisés par le Comité international paralympique (IPC) à concourir sous bannière paralympique neutre. Le président du Comité Paralympique allemand, lui, a dénoncé une "claque au visage de tous les athlètes propres". Parmi eux, deux sportifs avaient été exclus pour dopage pendant ces JO d'hiver. Les Jeux Paralympiques s'ouvrent vendredi.

Recommande: