Les forces turques ne sont qu'à 4 km d'Afrine (OSDH) — Syrie

13 Mars, 2018, 11:39 | Auteur: Armand Coulomb
  • Opération Rameau d'olivier libération de trois autres villages à Afrine

" Les forces turques se trouvent désormais aux abords de la ville d'Afrine, après avoir pris le contrôle de la Brigade 135", un camp d'entraînement des YPG, selon le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

"L'armée turque et l'Armée syrienne libre n'ont pas encore pénétré dans Afrine, mais elles se trouvent à trois kilomètres de la ville", a indiqué l'interlocuteur de Sputnik.

La Turquie a lancé l'opération le 20 janvier pour éliminer les militants des Unités de protection du peuple (YPG), qu'Ankara considère comme un groupe terroriste, affilié au PKK.

Vendredi, le président turc Recep Tayyip Erdogan avait affirmé que les forces turques pouvaient entrer "à tout moment" dans le bastion. "Nous pouvons y entrer à n'importe quel moment", a dit M. Erdogan, alors que les forces turques n'étaient qu'à 6 km de la ville d'Afrine.

"De violents combats ont lieu sur d'autres fronts également, les forces turques et les rebelles syriens qui leur sont alliés tentant d'avancer davantage afin de pouvoir encercler la ville", a-t-il ajouté.

Plus de 370 combattants kurdes ont également été tués ainsi que 340 membres des forces pro-turques, selon la même source. De son côté, l'état-major turc annonce la mort de 42 soldats turcs pendant les combats.

L'Atletico Madrid prêt à tout pour convaincre Griezmann de rester — MERCATO
Au classement de la Liga, l'Atletico Madrid occupe la deuxième place et possède sept points d'avance sur le Real Madrid (3e). A en croire la presse espagnole, l'attaquant de 26 ans serait très proche d'un transfert au FC Barcelone .

Les observateurs s'interrogent sur les perspectives d'un assaut sur Afrine, qui pourrait avoir des conséquences désastreuses pour les milliers de civils qui s'y trouvent encore. Par ailleurs, un assaut serait ardu, car de nombreux éléments des YPG sont retranchés dans la ville.

Afrine compte 1,5 million de Kurdes et de réfugiés d'autres régions syriennes. Et le régime syrien a envoyé des hommes dans la région pour soutenir les YPG.

Une fois Afrine " nettoyée des terroristes, nous nettoierons aussi Minbej, Aïn al-Arab (nom arabe de Kobané, ndlr), Tal Abyad, Ras al-Aïn et Qamichli", a déclaré le président turc dans un discours télévisé prononcé à Mersin, dans le sud de la Turquie.

L'offensive turque a renforcé les tensions entre Ankara et Washington, qui considère les combattants kurdes syriens comme le meilleur rempart contre le groupe Etat islamique en Syrie.

Plus au sud, l'armée syrienne a intensifié ses opérations dans la partie centrale de la zone rebelle assiégée de la Ghouta orientale, rapporte la télévision d'Etat. Selon l'OSDH, les forces loyalistes encerclent les villes de Douma et Harasta.

Recommande: