Le Biterrois Igor Kurek va attaquer Marine Le Pen

14 Mars, 2018, 14:27 | Auteur: Armand Coulomb
  • Jean-Marie Le Pen

En conférence de presse, devant Marine Le Pen, Steve Bannon a par ailleurs loué.

Après son invitation au congrès du Front national les 10 et 11 mars à Lille, Steve Bannon continue de plaider la cause de Marine Le Pen, réélue à la tête d'un parti qui ne parvient pas à cacher ses difficultés. "Marine Le Pen est, pour moi, la chef de file du mouvement populiste en Europe", explique-t-il. "C'est l'une des figures politiques les plus importantes de la scène internationale".

Voie Camillien-Houde: une consultation publique aura lieu
Une pétition en ligne exigeant la tenue d'une consultation publique a déjà amassé plus de 26 000 signatures. La consultation publique s'échelonnera avant, pendant et après le projet-pilote.

Jean-Marie Le Pen a exprimé ce samedi une certaine "sympathie" pour le représentant de la droite dure américaine Steve Bannon, invité surprise du congrès du FN, tout en estimant qu'il ne représentait "pas exactement la définition de la dédiabolisation".

Dans les colonnes de l'hebdomadaire conservateur, Steve Bannon ne tarit donc pas d'éloges sur la présidente du FN. "L'avenir le confirmera", a-t-il relevé, en affirmant qu'il serait "toujours disponible pour conseiller ou aider les mouvements populistes et leurs dirigeants à avoir une vision globale". Ceux qui la sous-estiment font la même "grave erreur" que ceux qui avaient sous-estimé Donald Trump, estime Steve Bannon, le stratège de la campagne du candidat républicain aux Etats-Unis en 2016. Je ne suis ni son promoteur ni son agent, mais je pense que ceux qui affirment qu'elle est finie se trompent. Elle m'a semblé quasiment inébranlable. Selon lui, la "refondation" du Front national -illustré par le changement de nom du parti- témoigne de la "détermination" de Marine Le Pen.

Recommande: