"Tout le monde debout", le nouveau film de Franck Dubosc

14 Mars, 2018, 21:35 | Auteur: Lea Montgomery
  • Franck Dubosc raconte sa déroutante première fois… au milieu de sa bande de potes

Ainsi il réussit à donner une place prépondérante à des personnages complexes et multifacettes; sans se cantonner aux chutes faciles, les scènes sont au contraire efficaces, drôles, et ne tombent jamais dans le piège des frasques vulgaires ou blessantes.

Serein, casquette sur le crâne, Franck Dubosc revient sur la genèse de Tout le monde debout, son premier long-métrage né il y a deux ans. C'est que le film n'est pas fondé sur ce qui pourrait passer pour une recette, mais sur l'écriture de personnages crédibles et creusés.

Un excellent film dans lequel on retrouve également Gérard Darmon, Elsa Zylberstein, ou encore Claude Brasseur. La caméra portée traduit toute son émotion et le montage au cutter sa déstabilisation face à des photos où le visage de son père a été découpé. Lorsque cette dernière le présente à sa sœur Florence (Alexandra Lamy, rayonnante), paraplégique et elle aussi célibataire, Jocelyn fait le choix de s'enfoncer dans son mensonge par goût du challenge.

V-Rally 4 est annoncé
Et ce sont à nouveau des français qui s'en occupent, puisque c'est Kylotonn qui est chargé du développement de V-Rally 4. Extreme-Khana: Vous devrez faire preuve de précision et maitriser le drift sur ces parcours semés d'embûches.

"Tout le monde debout " de et avec Franck Dubosc. Le premier film de Franck Dubosc en tant que réalisateur est sur les écrans depuis ce matin.

Jocelyn (Franck Dubosc ), homme d'affaire en pleine réussite, est un dragueur et un menteur invétéré. Lassé d'être lui-même, il se retrouve malgré lui à séduire une jeune et jolie femme en se faisant passer pour un handicapé.

L'humoriste affirme avoir eu du mal "à se lancer", par peur de "décevoir", et a par conséquent souhaité "surprendre" en jouant aussi sur le registre de la comédie romantique dans la seconde partie.

Recommande: