Katy Perry embrasse un candidat de American Idol et fait polémique

15 Mars, 2018, 12:40 | Auteur: Lea Montgomery
  • Edition numérique des abonnés

La diffusion de la première émission de la nouvelle saison de "American Idol" sur la chaîne ABC, enregistrée à l'automne, a commencé le dimanche 11 mars.

Ce candidat de American Idol, c'est Benjamin Glaze, âgé de 20 ans et qui a avoué ne jamais avoir embrassé une femme durant son audition devant le jury. Avant que le garçon n'entame sa chanson, le jury lui demande, en référence au tube de Katy Perry "I Kissed a Girl", s'il a déjà embrassé une fille.

Le jeune homme a par ailleurs expliqué que si Katy Perry lui avait demandé l'autorisation pour l'embrasser, il aurait refusé sa proposition. Le jeune candidat répond en souriant: " Non, je n'ai jamais eu de petite amie ". Le jeune homme garde le sourire mais paraît troublé, et livre ensuite une prestation médiocre.

Et comme ce baiser fait polémique, Benjamin Glaze s'est exprimé sur Instagram pour expliquer qu'il ne l'a absolument pas pris comme une agression.

6 morts et 14 blessés dans l'accident d'un hélicoptère militaire
Le Chef de l'Etat a aussitôt instruit le Gouvernement et le Chef d'Etat-major Général des Armées, de mettre en place une commission d'enquête afin de déterminer les circonstances de l'accident.

"Est-ce que je l'aurais fait si elle m'avait dit, 'Veux-tu m'embrasser?' Non, j'aurais dit non", a-t-il déclaré. "Réclamer un baiser d'un candidat, c'est du harcèlement sexuel", s'indignait l'un d'eux. "J'ai été élévé dans une famille conservatrice et j'ai été immédiatement mal à l'aise".

Alors que certains, dont les membres du jury, estiment que Benjamin Glaze est plutôt chanceux d'avoir été embrassé par la star américaine, sur la toile ce geste déplacé fait débat. "Comment cela ne peut-il pas être considéré comme du harcèlement", tweetait un autre, alors que le mouvement #MeToo a récemment posé les questions du consentement et des abus de pouvoir de personnes influentes.

Benjamin Glaze a cependant reconnu qu'il ne se sentait pas comme ayant été agressé sexuellement, ce qui n'a pas empêché la polémique de gonfler.

" Je ne me plains pas du tout du baiser de Katy Perry", a-t-il écrit mercredi sur son compte du réseau social Instagram. "Mon principal objectif est de toucher les gens par la musique et de ne pas causer de dispute ou de colère contre quiconque ou concernant quelque situation que ce soit".

Recommande: