Les élèves américains lancent un appel contre les armes à feu

15 Mars, 2018, 03:30 | Auteur: Armand Coulomb
  • Des élèves manifestent contre les armes à feu devant la Maison Blanche

" Protégez notre avenir, pas les armes à feu".

Des milliers d'élèves américains ont manifesté ce mercredi 14 mars 2018 contre les armes à feu.

De New York à Los Angeles, de Chicago jusqu'à Houston, ces adolescents avaient minutieusement préparé des pancartes et répétaient des slogans, pour cet événement baptisé " National School Walkout ". A Washington, des centaines d'entre eux ont afflué vers la Maison Blanche, lançant des slogans hostiles à la National Rifle Association (NRA), le lobby des armes.

Un mois jour pour jour après une tuerie au fusil d'assaut dans un lycée de Floride, des dizaines de milliers d'élèves américains ont quitté leurs salles de classe en hommage aux victimes. Mais, dans de nombreuses écoles, les élèves ont dépassé cette durée.

Dans une autre initiative symbolique, 7.000 paires de chaussures ont été posées devant le Capitole à Washington pour symboliser les 7.000 enfants tués par arme à feu depuis le massacre de l'école Sandy Hook, en décembre 2012 dans l'Etat du Connecticut.

Evaluation de l'Alternateur Bosch
L'alternateur est le composant de la voiture qui tient le rôle de générateur de courant électrique. L'alternateur Bosch est l'une des pièces les plus populaires actuellement présentes sur le marché.

" Nous voulons montrer au Congrès et aux hommes politiques que nous n'approuvons pas, que nous n'allons pas continuer à rester silencieux", a confié Brenna Levitan, une élève de 17 ans". Une manifestation qui intervient jour pour jour après la fusillade qui a fait 17 morts dans un lycée de Parkland, en Floride. Les organisateurs sont issus de la Women's March, un mouvement spontané qui avait rassemblé le 21 janvier 2017 des millions de manifestants opposés à l'accession à la Maison Blanche de Donald Trump.

Ils ont battu le rappel avec les mots d'ordre #Enough (Cela suffit) et #NeverAgain (plus jamais ça) sur les réseaux sociaux.

Dix-sept minutes contre les armes dans les écoles. Nikolas Cruz, le tireur du lycée de Parkland, possédait une telle arme. Et ce alors que Trump a reculé sur le sujet: le plan d'action présenté lundi par la Maison Blanche abandonne tout relèvement de l'âge minimal pour acquérir un fusil semi-automatique et soutient simplement un modeste projet de renforcement des contrôles d'antécédents des acheteurs.

En revanche, l'administration a promis de former au maniement des armes des enseignants volontaires et de renforcer la présence des policiers et gardes armés dans les écoles.

Les jeunes Américains continuent de se mobiliser pour des mesures concrètes contre les armes à feu.

Recommande: