Procès de l'imam Alioune Badara Ndao : Le parquet demande un renvoi

15 Mars, 2018, 04:39 | Auteur: Basile Toussaint
  • Procès de l'imam Alioune Badara Ndao : Le parquet demande un renvoi

Renvoyé plusieurs fois, le procès de l'imam Alioune Ndao et de ses supposés complices va finalement débuter ce mercredi 14 mars au Palais de justice de Dakar.

Ils sont poursuivis pour apologie du terrorisme et appartenance à un réseau terroriste au Sénégal.

Le parti présidentiel veut l'union pour la présidentielle de 2020 — Côte d'Ivoire
Alassane Ouattara, pour l'heure, a beaucoup de choses à faire et ce qui le préoccupe aujourd'hui, ce sont ses concitoyens. "M. Ceci étant, nous avons estimé au niveau de nos partis politiques que ce débat relevait des prérogatives des deux Chefs.

Il s'est ensuite prononcé en faveur de la demande de renvoi du procès, formulée à l'entame de l'audience par le procureur Aly Ciré Ndiaye, pour une régularisation de la décision du magistrat instructeur, qui a omis de citer dans le motif de son ordonnance de renvoi, les prévenus Alpha Diallo et Mouhamadou Lamine Malo. "Une requête que la défense assimile à une stratégie qui vise à " allonger les débats " parce que le parquet " n'est pas prêt". Elle a en profité pour demander la libération de Alpha Diallo et Mouhamed Lamine Mballo car, estime-t-elle, le procureur disposait de 5 jours de délais pour faire appel de l'ordonnance de clôture du juge d'instruction. Le président du Tribunal de grande instance de Dakar, Malick Lamotte s'est dessaisi du dossier des présumés terroristes au profit du juge Samba Kane. "Dieu lui-même ne peut juger une personne qui ne lui a pas été déférée" a déclaré Me Khouraichi Ba, un des avocats de la défense.

Recommande: