Un quart des Français envisage de supprimer son compte Facebook

13 Avril, 2018, 23:06 | Auteur: Emma Bardin
  • Mark Zuckerberg a reconnu que 87 millions de comptes Facebook seraient concernés par un siphonnage de données

Interrogé par le député Ben Luján, le CEO américain a concédé: " Pour empêcher les gens de récolter des informations publiques massivement, nous devons pouvoir savoir quand quelqu'un essaie de se connecter à nos services de manière répétée ".

Facebook a fait face à de nombreuses affaires ces dernières années, mais le scandale Cambridge Analytica est le premier à réellement avoir ébranlé la confiance des utilisateurs au point de faire apparaître le hashtag DeleteFacebook.

Cela signifie que même si vous n'avez pas de compte Facebook, Facebook a probablement un compte sur vous. Le plus gros réseau social du monde estime à 87 millions le nombre d'utilisateurs dont les données personnelles sont arrivées entre les mains de l'entreprise d'analyse de données qui a travaillé ensuite pour la campagne du candidat républicain Donald Trump à la présidentielle américaine de 2016. Mais ces profils fantômes existent!

La préfète annonce la fin des opérations de destruction — NDDL
Au total, pour cette troisième journée, 13 nouveaux squats ont été évacués, portant à 29 le nombre total depuis ce lundi. Aucune évacuation ou expulsion n'était en cours jeudi matin , selon la même source.

Facebook ne s'en cache même pas: l'une des rubriques de sa page d'aide s'intitule " Je ne dispose pas de compte Facebook, mais souhaite obtenir toutes mes données personnelles conservées par Facebook". Facebook centralise tout ça et archive ces données dans une sorte de dossier "virtuel". Or son email pro n'était pas connecté à son compte Facebook. Officiellement, ce n'est pas le terme employé par Facebook. Vous pouvez alors demander à recevoir l'historique de vos infos personnelles en remplissant un formulaire où, ironie de la situation, on vous demande votre mail et votre nom!

Il est donc envisageable que deux personnes qui ne se connaissent absolument pas soient soudain reliées par Facebook parce qu'elles ont toutes les deux partagé l'adresse mail d'un troisième contact - leur ex, leur psy, leur conseillère d'orientation au collège.

Supprimer votre "profil fantôme"? Vous ne pourrez restreindre les infos que vous avez vous-même fournies au réseau de Zuckerberg par l'intermédiaire des paramètres de confidentialité de votre compte.

Recommande: