La Juventus Turin ne digère pas le penalty accordé au Real Madrid

15 Avril, 2018, 21:32 | Auteur: Mathilde Kaplan
  • Le Real Madrid de Zinedine Zidane et Cristiano Ronaldo se sont largement imposés au match aller à Turin

Gianluigi Buffon avait choqué beaucoup de monde mercredi dernier en s'en prenant à l'arbitre du match Real Madrid-Juventus.

"Si tu n'as pas de personnalité et de courage, tu vas en tribunes regarder le match avec ta femme et un Sprite, déclare Buffon aux micros de la télévision italienne". Le Turinois a eu des mots et a employé des termes forts, pas vraiment adaptés au monde du football et de la Ligue des champions. Tu ne peux pas siffler faute sur ce genre d'action. Je ne comprends pas pourquoi nous devrions nous référer autant au match précédent. S'il y a un contact, c'est avec ma cuisse, ça fait partie du football. Il n'y a jamais l'intention de le gêner, de le pousser. On se dirigeait donc vers des prolongations cruciales pour départager les deux équipes, avec un avantage psychologique en faveur la Juventus.

Mais selon les dernières informations en provenance d'Espagne, le capitaine du Real Madrid ne sera pas suspendu pour avoir bravé l'interdiction, ce qui n'étonne clairement pas Pierre Ménès.

Vidéo- Les prévisions météo de samedi 14 avril en Algérie
Les températures atteindront des valeurs de 14 degrés à la mer à 21 degrés dans le centre du pays. Le temps sera un peu plus variable dans l'Arrageois et le Lensois avec de possibles éclaircies.

Dans cette séquence, le défensueur turinois touche l'ailier madrilène situé entre le but et le défenseur de la Juventus. Expulsé pour avoir très vivement contesté le penalty sifflé par l'arbitre, Buffon s'est également montré très énervé après la rencontre.

C'est une séquence qui ne dure que quatre minutes environ mais qui en dit très long sur le professionnalisme de l'un des meilleurs joueurs de la planète, Cristiano Ronaldo.

Après avoir frôlé le cauchemar, le Real Madrid peut continuer à rêver d'une 13e Ligue des Champions et d'une passe de trois inédite depuis le triplé du Bayern Munich en 1974, 1975 et 1976.

Recommande: