25% des Français sont prêts à lâcher Facebook !

16 Avril, 2018, 21:19 | Auteur: Armand Coulomb
  • Edition numérique des abonnés

Selon "CanTrust Index", un baromètre annuel qui mesure la confiance que les Canadiens accordent à des marques connues, la confiance des Canadiens envers Facebook est en chute libre.

De manière plus radicale, Kevin Roose suggère de donner aux utilisateurs de réseaux sociaux la possibilité de supprimer leurs traces, une sorte d'option "autonettoyage" afin que chacun puisse effacer son profil des applications qu'il n'utilise plus, supprimer les "amis" qui n'en sont plus ou les données dont il n'a plus besoin.

Ce sont des "étapes positives", a même déclaré M. Zuckerberg au sujet de ces normes qui vont contraindre les entreprises à obtenir le consentement explicite des utilisateurs européens pour l'exploitation de leurs données, avec des sanctions allant jusqu'à 4% du chiffre d'affaires mondial en cas de violation.

Le scandale Cambridge Analytica continue à faire des vagues.

Contactée par nos soins, la porte-parole de Facebook n'a pas fait de commentaire.

Bien que mal informées sur les techniques de publicité numériques, les attaques des sénateurs et des députés américains ont tourné à lhumiliation du patron de Facebook.

Syrie. Trump veut le retour des forces américaines " dès que possible "
Dans son communiqué, Sarah Sanders ajoute: " Nous sommes déterminés à écraser totalement l'EI et à créer les conditions qui empêcheront son retour.

Cette rencontre aura lieu un mois avant l'entrée en vigueur, le 25 mai, d'une réglementation européenne très stricte sur la protection des données.

C'est une véritable spirale infernale dans laquelle est tombé le réseau social qui affiche plus de 2 milliards d'utilisateurs depuis les révélations sur le scandale Cambridge Analytica. Ses déplacements en jet privés ont également été facturés 1,5 million de dollars en 2017. "Merci" avait répliqué avec ironie Vera Jourova lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

"Des parlementaires américains nous contactent au Parlement européen pour apprendre de notre expérience", constate avec satisfaction l'eurodéputée portugaise Maria Joao Rodrigues (socialiste), rappelant combien le RGPD avait été contesté au départ par certains gouvernements européens.

Si nous ne connaîtrons pas les coûts totaux destinés à la sécurité de Mark Zuckerberg de l'année 2018 avant avril 2019, il est probable qu'ils soient moins élevés.

La veille, l'un des journalistes américains présents aux audiences de cette semaine, Andrew Harnik, a réussi à prendre en photo les notes que l'équipe de Mark Zuckerberg lui avaient préparées.

Recommande: