Face à la polémique, le nouveau né Jihad s'appellera finalement Jahid

16 Апреля, 2018, 23:35 | Auteur: Armand Coulomb
  • Haute-Garonne: des parents veulent appeler leur enfant

Mais, dans le contexte actuel, on l'associe surtout au terrorisme et à la "guerre sainte". Les parents qui avaient décidé d'appeler leur petit garçon Jihad vont devoir se reporter sur un autre nom que la justice a décidé pour eux.

Face à la situation actuelle où les menaces terroristes s'abattent encore sur la France, la mairie de Toulouse a saisi le procureur de la République afin de trancher sur ce dossier.

Читайте также: Macron affirme avoir "convaincu" Trump de "rester dans la durée" en Syrie

Un juge aux Affaires familiales de Toulouse a décidé vendredi qu'un garçon, né en août, que ses parents désiraient prénommer "Jihad" s'appellera "Jahid" à l'état civil, a indiqué le parquet lundi. Cette demande de prénom avait été refusée et les parents avaient d'eux-mêmes inversé les voyelles pour le changer en Jahid. Mention de la décision est portée en marge des actes de l'état civil de l'enfant. Si les parents peuvent choisir le prénom d'un enfant, il ne doit pas aller contre ses intérêts. La même situation s'est déjà produite il y a deux ans pour le même prénom sur la commune de Roubaix. Celui-ci peut saisir le juge aux affaires familiales. L'officier de l'état civil porte immédiatement sur l'acte de naissance les prénoms choisis.

Si le juge estime que le prénom n'est pas conforme à l'intérêt de l'enfant ou méconnaît le droit des tiers à voir protéger leur nom de famille, il en ordonne la suppression sur les registres de l'état civil.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2018 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Recommande: