La ligue arabe veut une enquête sur les armes chimiques en Syrie

16 Апреля, 2018, 04:53 | Auteur: Armand Coulomb
  • Syrie: Trump veut que les forces américaines rentrent dès que possible

Certes, le régime de Damas a eu le temps de déplacer des stocks dans d'autres lieux, mais Bachar al-Assad est désormais prévenu: une nouvelle attaque entrainera une riposte. Les résultats de l'enquête infirmeront les allégations mensongères "contre Damas, a assuré le vice-ministre syrien".

En attaquant la Syrie, les pays occidentaux ont démontré que non seulement ils ne respectaient pas le droit international mais aussi qu'ils étaient faibles, a souligné dans un entretien à Sputnik Bassam Abu Abdallah, ancien diplomate syrien et directeur du Centre des études stratégiques à l'Université de Damas.

Le régime de Bachar al-Assad, soutenu par son indéfectible allié russe, a démenti toute implication dans l'attaque, dénonçant des "fabrications "rebelles".

Syrie
Monde Syrie"La mission américaine n'a pas changé, retour des forces"dès que possible France Frappes en Syrie: Emmanuel Macron pédagogue en chef des armées

Le travail s'annonce compliqué pour les enquêteurs qui arrivent sur place plus d'une semaine après les faits, dans une zone passée depuis sous contrôle des troupes syriennes et de la police militaire russe. Le gouvernement syrien nie avoir utilisé ou possédé des armes chimiques et a déclaré que les frappes constituent un acte d'agression.

C'est en chef de guerre que le président français a poursuivi ce dimanche son offensive médiatique sur BFMTV et Mediapart, près d'un an après son élection. Il a cependant reconnu que "en aucun cas ce n'est suffisant pour reconstruire la paix".

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a aussi estimé qu'une "bonne partie de l'arsenal chimique " avait été "détruite ". "Est-ce que vous m'avez entendu dire que je déclarais la guerre à Bachar al-Assad? Ce soir, sous la direction des Américains, les États-Unis, la France et le Royaume-Uni ont agi de façon appropriée", a affirmé un responsable israélien dans une déclaration sous couvert d'anonymat à Jérusalem. Le texte comprend plusieurs facettes - chimique, humanitaire et politique -, incluant la création d'un nouveau mécanisme d'enquête sur l'emploi d'armes chimiques, selon le texte obtenu par l'AFP.

Читайте также: Une adolescente de 16 ans portée disparue depuis près d'un mois — Montréal

Le président américain Donald Trump a défendu dimanche son utilisation de l'expression "mission accomplie" pour décrire l'attaque alliée de missiles dirigée par les États-Unis contre des cibles du programme d'armes chimiques de la Syrie.

L'Égypte, l'Algérie et la Jordanie ont pour leur part exprimé l'inquiétude et le regret face à l'escalade en Syrie, appelant à un consensus politique entre toutes les factions dans ce pays arabe déchiré par la guerre.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2018 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Recommande: