Un parc d'attraction refuse l'entrée à un enfant atteint d'un cancer — Oise

25 Avril, 2018, 20:26 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Un parc de l'Oise refuse l'accès à un enfant portant un masque médical

Alors qu'elle venait se ressourcer le temps d'une journée, la famille Ould Teibe s'est vue refuser l'entrée du Parc Saint-Paul car l'un des trois enfants, Alym, dix ans, atteint d'une leucémie, portait un masque médical. Il est encore en traitement de cette maladie très grave.

Atteint d'une leucémie depuis novembre 2016, le petit garçon profitait de sa première sortie depuis une double greffe, après lesquelles il avait dû vivre dans une chambre stérile durant 13 mois.

Mais l'entrée lui a été refusée en raison du masque médical qu'il est obligé de porter pour se protéger des contagions extérieures.

Laurent Blanc se sépare de ses agents
Sans club depuis son licenciement du Paris Saint-Germain à l'été 2016, Laurent Blanc a pris une décision importante pour la suite de sa carrière d'entraîneur.

"Le médecin greffeur avait autorisé Alym à sortir dans les lieux publics à condition qu'il porte un masque chirurgical de protection", explique Fatiha. "Ce qui s'est passé est inacceptable, triste et révoltant ", a réagi la maman Fatiha Ould Teibe, habitant Cergy-Pontoise (Val d'Oise) dans les colonnes du Parisien. "C'était sa première sortie après une longue période où il était resté à la maison, où il ne pouvait rentrer en contact qu'avec très peu de personnes", a témoigné Fatiha Ould Teibe. "Que c'était un loupé", a ainsi déclaré à l'AFP Gilles Campion, directeur du Parc Saint-Paul après que le scandale ait éclaté. Ces propos avaient d'ailleurs été filmés par Fatiha Ould Teibe et diffusés sur les réseaux sociaux.

Le parc Saint-Paul a accueilli en 2017, 365.000 visiteurs. En effet, le règlement (consultable sur leur site internet) stipule que "le port de vêtement dissimulant le visage est interdit au Parc Saint-Paul", sans autre précision.

Finalement, le directeur du parc s'est excusé auprès de la famille ce mardi, assurant qu'il allait modifier le règlement. "Les visiteurs porteurs d'un masque hygiénique doivent présenter un certificat médical de non-contagion", pouvait-on alors lire mardi soir.

Recommande: