Décès d'un bébé au centre d'une bataille judiciaire — GB

28 Avril, 2018, 15:29 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Alfie Evans est mort cette nuit

La justice britannique avait rejeté mercredi un dernier recours de ses parents, Kate James et Tom Evans qui, soutenus par le pape et le gouvernement italien, demandaient à pouvoir poursuivre le traitement de leur enfant en Italie où des hôpitaux avaient proposé de l'accueillir.

Alfie Evans, un garçonnet de 23 mois gravement malade qui était au coeur d'une bataille judiciaire en Grande-Bretagne, est décédé samedi matin, a annoncé son père sur Facebook. La Cour européenne des droits de l'homme a également rejeté la requête des parents. Ses parents était entré dans un combat judiciaire extrêmement complexe pour contester la décision des médecins de lui retirer son assistance respiratoire.

Les parents avaient alors demandé à la justice de revoir sa position.

Des experts médicaux avaient estimé que tout traitement était devenu inutile, mais les parents souhaitaient transférer le jeune garçon à l'hôpital pédiatrique Bambino Gesù, au Vatican, qui avait offert de le prendre en charge.

Le fils de William et Kate se prénomme Louis — Grande Bretagne
Le prénom Louis fait référence à l'oncle du Prince Philippe, le grand-père du Prince William . Il pesait 3,8 kilogrammes à la naissance et l'accouchement s'est déroulé sans problème.

Alfie Evans a malgré tout continué à respirer pendant plusieurs jours.

"Emu par les prières et l'immense solidarité qui sont témoignées au petit Alfie Evans, je renouvelle mon appel à ce que les souffrances des parents soient entendues et que leur désir de chercher de nouvelles formes de traitement soit exaucé", avait-il écrit lundi sur Twitter.

Après avoir perdu leur dernier recours, Kate James et Tom Evans avaient dit vouloir renouer avec le personnel médical, attaqué sur les réseaux sociaux, saluant son "professionnalisme" et sa "dignité".

Ce bébé de 23 mois atteint d'une maladie incurable et hospitalisé à Liverpool en état végétatif, est mort dans la nuit du 27 au 28 avril. Leur histoire a fait l'objet d'un vif débat sur la fin de vie au Royaume-Unis.

Recommande: