Slime : pourquoi les autorités sanitaires tirent la sonnette d'alarme ?

04 Mai, 2018, 13:40 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Edition numérique des abonnés

Plus malléable et élastique que la traditionnelle pâte à modeler, le "slime" se trouve prêt à l'emploi dans le commerce mais peut aussi s'obtenir en mélangeant divers ingrédients comme de la colle, de la lessive ou des colorants. Plusieurs cas d'atteintes de la peau et des ongles (brûlures, rougeurs, eczéma, démangeaisons) liés à la fabrication de " slime maison " ont été observés, s'inquiète l'Agence nationale de sécurité sanitaire alimentaire nationale (Anses).

Les autorités sanitaires alertent quant aux dangers du "slime", cette pâte fluo très élastique à fabriquer soi-même et dont sont particulièrement friands les enfants. Mais de nombreuses personnes la fabriquent à la maison en suivant diverses recettes sur Internet. Or, ces colles liquides contiennent des conservateurs, notamment des libérateurs de formaldéhyde ou des isothiazolinones, substances très allergisantes par voie cutanée, ainsi que de nombreux solvants (éthanol, acétate d'éthyle, acétate de méthyle) responsables d'irritation des voies respiratoires. C'est une sorte de pâte visqueuse, élastique, qui fait fureur dans les cours de récréation.

Toutefois, l'acide borique et ses dérivés, quels que soient les produits en contenant, ne doivent pas être manipulés par des enfants de manière répétée.

Le casque VR autonome Oculus Go est disponible à 219€
Pour ce qui est de sa date de sortie, le nouveau modèle ne devrait pas être commercialisé avant 2020 . Décidément, Facebook ne traîne pas.

"L'Anses et la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) ont été alertées par les centres antipoison et le réseau de vigilance en dermato allergologie".

"Par ailleurs, l'utilisation de colles en grande contenance expose les consommateurs, et surtout les enfants, à des solvants dont certains peuvent provoquer des irritations des yeux, des voies respiratoires et sont toxiques pour le système nerveux central", précisent les autorités.

"Face à la popularité de cette pâte gluante auprès des jeunes, la DGCCRF a également mené son enquête sur les kits de fabrication vendus dans le commerce". Sur 15 prélèvements analysés, 2 kits contenaient une teneur en bore supérieure à la limite autorisée et ont d'ores et déjà été retirés du marché et rappelés. La DGCCRF rappelle, enfin, aux parents de " veiller au respect des précautions d'emploi qui accompagnent ces kits.

Recommande: