Saint-Gobain: accord avec Sika et la famille Burkard

11 Mai, 2018, 12:35 | Auteur: Basile Toussaint
  • Depuis 2016 l'action Sika s'est envolée en bourse. Saint-Gobain dont le cours a plutôt suivi l'évolution des indices en a profité via sa participation

Bryan Garnier réitère sa recommandation 'achat' et sa valeur intrinsèque ('fair value') de 53 euros sur Saint-Gobain, suite à l'accord conclu par le groupe de matériaux de construction avec Sika et la famille Burkard.

Mais Saint-Gobain revend par la suite une participation de 6,97% dans Sika au groupe zougois pour 2,08 milliards de francs et s'engage à conserver les 10,75% restants pour un minimum de deux ans, a indiqué Sika vendredi dans un communiqué.

Les parties mettent fin à l'ensemble des procédures judiciaires en cours. Cette opération a été contestée par la majorité du conseil d'administration de Sika qui a tenté par tous les moyens de la faire échouer.

Après quoi, Saint-Gobain a convenu de revendre à Sika une participation de 7% et de retirer les droits de vote surnuméraires à l'occasion d'une assemblée générale extraordinaire. Surtout, Sika va proposer de convertir toutes ses actions en une catégorie d'action unique (dite "une action, une voix") avec un ratio de conversion de 1:60 pour les actions au porteur.

Qui a volé l'armure d'Iron Man ?
L'histoire de Tony Stark , un super-héros " Avengers " a aussi accumulé des milliards de dollars au box-office mondial. La saga " Iron Man " est l'un des plus gros succès cinématographiques tirés des bandes dessinées de Marvel.

SWH, qui sera alors détenu par Saint-Gobain, s'est engagée à voter en faveur de toutes les résolutions. Ce plafond sera ensuite relevé à 12,875% pendant les deux années suivantes.

Dans le cas où une cession d'actions serait envisagée par Saint-Gobain, cette dernière devrait les proposer à Sika en priorité, dans la limite de 10,75% du capital de Sika.

Ce dernier a estimé qu'il s'agissait d'"une issue très positive, tant d'un point de vue financier que stratégique". Sika et Saint-Gobain vont également approfondir leurs relations commerciales "qu'ils chercheront à étendre dans des domaines qui leur sont mutuellement bénéfiques".

Saint-Gobain retirera un bénéfice de la transaction tout en conservant 10% environ du capital du groupe de Zoug, écrit encore le Financial Times, qui précise que si Saint-Gobain détient ces titres pendant au moins deux ans avant de les vendre éventuellement, il pourra tirer profit d'une imposition des plus-values bien plus douce. Ce montant représente 500 millions de plus que le prix convenu initialement, en décembre 2014, le groupe tenant ainsi compte de la hausse de l'action Sika entre-temps. Pierre-André de Chalendar a jugé lors d'une téléconférence que cette estimation de résultat net était "prudente", l'action Sika ayant de bonne chances de s'apprécier. Le groupe continuera de favoriser "les acquisitions de petite et moyenne taille", a-t-il ajouté.

Recommande: