Aucune nouvelle des deux touristes britanniques enlevés près de Goma — RDC

13 Mai, 2018, 22:26 | Auteur: Armand Coulomb
  • Un des accès au parc national des Virunga le 17 juin 2014

Deux touristes britanniques ont été relâchés, deux jours après leur enlèvement, dans le parc national de Virunga, en République démocratique du Congo. Dans la fusillade, une femme garde-parc avait été grièvement blessée. Le ministre britannique des affaires étrangères, Boris Johnson, a annoncé, dimanche 13 mai, leur libération.

Dans un communiqué vendredi soir, l'ONG locale Centre d'études pour la paix, la démocratie et les droits de l'homme (Cepadho) a encouragé l'armée " et l'ensemble des autorités congolaises à se mobiliser pour retrouver les deux touristes pris en otages ".

Le Brésilien Dani Alves forfait pour la Coupe du monde
C'est un coup dur pour le Brésil qui perd un pilier de sa sélection, avec plus de 100 capes au compteur. Le sélectionneur auriverde, Tite, doit donner sa liste pour le Mondial lundi prochain (14 mai).

" Je rends hommage aux autorités congolaises et à l'Institut congolais pour la conservation de la nature pour leur soutien infatigable ", a-t-il souligné. Mais la zone est également occupée par les rebelles présumés ougandais musulmans (ADF), qui sèment la terreur dans la ville de Beni, et des milices maï-maï communautaires hutu, nande ou hunde.

Dans ce même parc, cinq gardes et un chauffeur avaient été tués dans une attaque conduite par des assaillants non identifiés le 9 avril. Leur convoi de véhicules avait été attaqué au milieu du parc alors qu'il venait de Goma.

Recommande: