Entreprises. La France championne du monde du versement des dividendes

14 Mai, 2018, 18:10 | Auteur: Basile Toussaint
  • Assemblée générale de la Société générale à La Défense le 19 mai 2015

Elles "représentent à elles deux quasiment un quart des dividendes totaux versés par les entreprises du CAC 40 entre 2009 et 2016, ayant versé respectivement 43,5 et 37,9 milliards d'euros sur la période ". "Aussi Oxfam exhorte-t-elle " le gouvernement français " à " partager plus équitablement les bénéfices entre les actionnaires et les salariés " et à " limiter les écarts de salaire au sein des entreprises ". Dans un rapport publié ce lundi, l'ONG Oxfam - dirigée depuis peu par Cécile Duflot - et le Basic (Bureau d'Analyse Sociétale pour une Information Citoyenne) indiquent que, depuis 2009, les entreprises du CAC 40 ont redistribué 67,4 % de leurs bénéfices en dividendes aux actionnaires contre...

Le rapport publié lundi 14 mai par les ONG Oxfam France et Basic sur la distribution des profits au sein des sociétés du CAC 40, autrement dit de l'élite économique du pays, est un pavé dans la mare de la doxa gouvernementale et de la politique d'Emmanuel Macron. Plus de deux tiers des résultats étant affectés aux détenteurs d'actions, la baisse de l'investissement en est la conséquence directe. C'est aussi deux fois plus que dans les années 2000 où les entreprises ne versaient pas plus de 30 % de leurs bénéfices à leurs actionnaires", fustige le rapport intitulé CAC40: "des profits sans partage. "La France est ainsi le pays champion du monde" en la matière. Leurs bénéfices ont progressé en moyenne de plus de 24 % à 94,37 milliards d'euros l'an dernier. Même tendance magnanime chez Vivendi (+12,26 %) et Publicis (+10,35 %) ou encore le groupe de travaux publics Vinci (+16,79 %) et celui des gaz industriels Air Liquide (+12,34 %).

Israël remporte la 63 édition à Lisbonne — Eurovision
Une autre demi-finale est prévue jeudi soir au cours de laquelle le public français pourra pour la première fois voter. Elle était interprétée par la chanteuse israélienne de 25 ans Netta Barzilai.

Depuis 2009, les entreprises du CAC 40 sont plus généreuses envers leurs actionnaires, au détriment des investissements et des salariés. Toujours dans le domaine de l'énergie, les assemblées générales d'Engie, qui a renoué avec les bénéfices en 2017, et de Veolia ont tenu à récompenser leurs actionnaires en leur rétribuant plus que le montant des bénéfices encaissés au cours de l'exercice. Ainsi, Manon Aubry, porte-parole d'Oxfam France, citée dans le communiqué, dénonce: "Les richesses n'ont jamais été aussi mal partagées depuis la crise au sein des grands groupes, qui choisissent délibérément une course aux résultats de court terme pour conforter les actionnaires et les grands patrons au détriment des salariés et de l'investissement ". "Mais le responsable émet quelques bémols sur le rapport: " Pas mal d'entreprises françaises distribuent des dividendes en action ", ce qui n'occasionne " pas de sortie de cash", observe-t-il notamment". Or, " en France, les salaires augmentent plus vite que la productivité", observe-t-il.

Recommande: