Syrie: les frappes israéliennes marquent une "nouvelle phase" dans la guerre (Damas)

14 Mai, 2018, 05:28 | Auteur: Armand Coulomb
  • Le territoire sud de la Syrie le plateau du Golan a été secoué par des frappes israéliennes et iraniennes

Les frappes nocturnes menées en Syrie par l'armée israélienne ont tué au moins 23 combattants, dont cinq soldats syriens et 18 membres de forces alliées du régime, a rapporté jeudi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Selon le ministère russe de la Défense, l'armée israélienne a utilisé 28 avions et tiré 70 missiles contre les infrastructures iraniennes en Syrie. "28 avions israéliens F-15 et F-16 ont participé aux frappes et ont tiré 60 missiles de type air-sol sur plusieurs régions syriennes", a fait savoir le ministère, précisant que plus de dix missiles tactiques de type sol-sol avaient été tirés depuis Israël. Des Syriens et des étrangers font partie des combattants tués, selon cette ONG. "Les dégâts subis par les forces iraniennes et les infrastructures militaires et civiles syriennes sont en cours d'évaluation", a-t-il ajouté. La moitié des missiles avaient été détruits par la défense antiaérienne syrienne, a ajouté le ministère.

De son côté, le président de la commission des Affaires étrangères de la Douma, Léonid Sloutski, estime que ces frappes sont liées au retrait des Etats-Unis de l'accord nucléaire iranien. L'armée israélienne a dit avoir riposté en frappant environ 70 cibles qu'elle a présentées comme des sites militaires iraniens.

La Syrie blâme Israël pour les tirs de missiles effectués mardi près de sa capitale.

PSG : Unai Emery s'exprime avant le choc OM-Atletico !
Après son discours d'adieu devant le public du Parc des Princes, Unai Emery s'est lancé dans un chant enflammé ("Allez, allez, allez PSG ").

Selon Israël, l'Iran a tiré dans la nuit de mercredi à jeudi, depuis la périphérie de Damas, une vingtaine de roquettes vers des positions sur la partie du Golan occupée par Israël, sans faire de victime.

La France, l'Allemagne et la Russie ont appelé les deux pays à dialoguer au lieu d'attaquer.

Alliés d'Israël, les Etats-Unis ont dénoncé les tirs iraniens en soutenant "le droit d'Israël à agir pour se défendre ".

"Moscou a appelé l'Iran et Israël à " la retenue", faisant part de sa " préoccupation ".

Recommande: