Xerox renonce à sa fusion avec Fujifilm

14 Mai, 2018, 18:29 | Auteur: Basile Toussaint
  • Xerox prévoyait de se fondre dans la société Fuji Xerox déjà existante passant de fait sous le contrôle du groupe japonais

Les investisseurs Carl Icahn et Darwin Deason, qui possèdent ensemble environ 15% du capital de l'entreprise américaine, ne cessaient de dénoncer depuis des mois une opération à leurs yeux trop complexe et sous-valorisant Xerox. Icahn et Deason, qui avaient déjà fait part de leurs interrogations sur l'accord de coentreprise entre Fujifilm et Xerox, se sont opposés à la fusion envisagée dès son annonce. John Visentin devient CEO et vice-chairman de Xerox. "Nous ne croyons pas que Xerox ait le droit légal de résilier notre accord et nous examinons toutes les options disponibles, y compris une action en justice pour demander des dommages et intérêts", a écrit le groupe nippon dans un courriel transmis à l'AFP.

"Fujifilm exhortera le conseil d'administration de Xerox à reconsidérer sa décision", a indiqué le groupe japonais.

Bactérie E Coli: rappel de tous les reblochons de la fromagerie Chabert
Une décision prise " par précaution ", expliquent ce lundi les ministères de l'Agriculture et de la Santé et la fromagerie Chabert .

Le groupe américain de reprographie Xerox a annoncé dimanche qu'il annulait son accord de fusion avec le japonais Fujifilm, cédant ainsi à deux actionnaires puissants qui s'y opposaient.

À l'issue de la transaction, Fujifilm aurait dû contrôler 50,1% de Fuji Xerox, contre 49,9% pour les actionnaires existants de Xerox, qui devaient recevoir un dividende exceptionnel de 2,5 milliards de dollars en numéraire.

Recommande: