RDC: autorisation de vaccins contre Ebola

15 Mai, 2018, 11:16 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Septième percée d'Ebola en république démocratique du Congo

À l'occasion de sa visite dans la région, le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus a estimé que ces vaccins expérimentaux, pourraient très vite arriver. L'information a été donnée par Peter Salama, directeur du Programme de gestion des situations d'urgence de l'OMS.

Le 11 mai 2018, selon l'Organisation mondiale de la santé, il y a 34 cas suspects dont deux biologiquement confirmés, 14 suspectés et 18 probables.

Le Gabon a aussi déclenché l'alerte auprès de l'Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), chargée de sensibiliser les populations sur la conduite à tenir au cas où elles trouveraient des animaux morts dans la forêt: "Les animaux malades, notamment le gorille qu'on peut retrouver mort et que les populations mangent. Nous en avons assez", a-t-il ajouté, sans préciser le nombre de doses qui seront amenées vers la RDC. La dernière épidémie en date enregistrée par le pays a eu lieu en mai 2017 à Aketi, une zone isolée de la province du Bas-Uélé dans le Nord-est du pays où elle avait officiellement fait 4 morts.

"Vendredi à Genève, l'OMS a jugé " élevé " le risque de propagation de l'épidémie d'Ebola en RDC et annoncé qu'elle se préparait au " pire des scénarios ".

Basket-NBA : Golden State sonne d'entrée Houston
James Harden a inscrit 41 points (7 ast, 4 rbs) et a fini meilleur marqueur de la rencontre, mais cela n'a pas suffi. Le deuxième match de la série aura lieu mercredi à Houston.

Pour anticiper le pire des scénarios, l'OMS entend expédier des doses de vaccins contre Ebola question de circonscrire l'épidémie le plus rapidement possible.

Pour l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l'épidémie ne constitue pas "une urgence de santé publique de portée mondiale" à l'heure actuelle, mis l'institution onusienne craint une propagation de la maladie dans tout le pays. Le gibier de brousse est considéré comme un vecteur potentiel.

La République démocratique du Congo (RDC) a connu davantage d'épidémies d'Ebola que n'importe quel autre pays du monde.

Le vaccin qui devrait arriver en RD-Congo par l'intermédiaire de l'OMS est celui développé par le laboratoire Merck.

Recommande: