SNCF - Vandalisme sur la ligne Paris-Normandie, des cheminots suspectés

15 Mai, 2018, 14:04 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Trafic interrompu entre Paris et la Normandie ce lundi matin

La mobilisation est repartie à la hausse avec 27,58% de grévistes au total. Celui-ci évoque un "geste de malveillance extrêmement technique", à plusieurs mètres de hauteur. Pour l'heure, impossible de déterminer les circonstances exactes de cet acte de malvellance, mais la SNCF a décidé de porter plainte contre X. Là encore l'acte de vandalisme ne fait guère de doute. En raison du mouvement de grève, les prévisions de trafic en Normandie lundi étaient d'un train sur quatre en circulation pour les TER, un sur six pour les intercités, selon la SNCF. Le trafic, déjà fort perturbé en ce jour de grève des cheminots, a été tout bonnement interrompu ce matin entre Paris et la Normandie jusqu'à 9 heures. "Un peu avant 6h en gare de Marseille-Saint-Charles, nous avons constaté une rupture de caténaire" entrainant de grosses perturbations sur le trafic TER, nous indique la communication de la SNCF. "Les premières investigations nous conduisent à la piste d'un acte de malveillance inacceptable", a précisé la direction régionale. Des complications de circulation qui viennent s'ajouter à la grève des cheminots. Les voyageurs de deux trains ont donc subi des retards importants, dépassant une heure d'attente. "On est loin de la journée sans cheminots qu'on nous avait annoncé", commente Mathias Vicherat.

Ce matin, 3 trains sont toujours retenus ou retardés.

Les premiers projets agricoles des zadistes jugés "éligibles" — NDDL
Des affrontements entre forces de l'ordre et zadistes avaient eu lieu deux semaines durant. Elle était présidée par le ministre de l'agriculture en personne.

"Mon train était annoncé sur l'appli SNCF", s'étonne, téléphone portable en main, Roméo André, un agent de maîtrise de 42 ans, qui ne pourra pas se rendre à son travail à Marignane.

Recommande: