Vladimir Poutine inaugure le pont de Crimée au volant d'un gros camion

15 Mai, 2018, 20:41 | Auteur: Armand Coulomb
  • Le pont de Crimée en chantier dans le détroit de Kertch

Vladimir Poutine a inauguré, mardi, le nouveau pont reliant la Crimée à la Russie.

A noter que le chantier a démarré en février 2016 et que le projet est piloté par la société du milliardaire Arkadi Rotenberg, qui s'entraine, au judo, avec Poutine. Après avoir annexé la Crimée en 2014, en dépit d'une vague de protestations occidentales, il sonne le glas de l'indépendance de ce territoire en le reliant avec la Russie par un méga pont dans lequel il a injecté 228,3 milliards de roubles (2,9 milliards d'euros), d'après un décret publié sur le site du gouvernement.

La Crimée est une destination de vacances populaire auprès des Russes, et les touristes venant de Russie constituent l'une des principales sources de revenus pour cette péninsule prisée pour ses plages et ses montagnes plongeant dans la mer Noire.

Le pont sera ouvert à la circulation automobile le 16 mai, le lendemain de la cérémonie officielle d'inauguration, d'après le centre d'information Pont de Crimée.

Le sort de Jérôme Cahuzac fixé mardi
Son avocat et ami Jean-Alain Michel avait réclamé une peine qui "n'accable pas plus que nécessaire un homme cassé". Le juge a décidé d'alourdir la peine mais en ajoutant du sursis, permettant son possible aménagement.

Dans un entretien à l'AFP, le Premier ministre ukrainien, Volodymyr Groïsman, a accusé la Russie de "bafouer le droit international" avec ce pont.

Hautement symbolique pour Vladimir Poutine, le "Pont de Crimée" doit permettre de réduire l'isolement tant géographique qu'économique de la Crimée, annexée de l'Ukraine en mars 2014 après une intervention des forces spéciales russes et un référendum de rattachement dénoncé comme "illégal" par Kiev et les Occidentaux. Il a promis le retour de la Crimée dans le giron de l'Ukraine.

La France a condamné ce mardi la construction du pont reliant la Crimée à la Russie, inauguré en grande pompe par le président Vladimir Poutine quatre ans après l'annexion de la péninsule ukrainienne par Moscou.

La France "demeure fermement attachée au rétablissement de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine", a déclaré de son côté la porte-parole de la diplomatie française. "La Russie se sent impunie et pense que tout lui est permis".

Recommande: