Les universités s'embrasent après la mort d'un étudiant — Sénégal

16 Mai, 2018, 16:55 | Auteur: Armand Coulomb
  • Manifestation des étudiants au Sénégal

Des manifestations violentes ont éclaté mardi 15 dans plusieurs universités du Sénégal après la mort d'un étudiant au cours de heurts avec les forces de l'ordre à Saint-Louis (nord), où des gendarmes ont été blessés et des édifices publics saccagés. On recule. C'est indigne, c'est moche, et c'est umilant pour notre nation. Faute de bourses, ils voulaient "manger sans (payer le) ticket" dans les restaurant universitaires et les autorités ont fait appel aux forces de l'ordre, selon la même source.

Après la mort d'un des leurs, des étudiants ont mis à sac le bâtiment abritant la direction des œuvres universitaires et le siège du rectorat de l'UGB. Dans l'université, divers débris jonchaient le sol au milieu de documents administratifs vandalisés, de portes et vitres brisées, après le passage des étudiants.

En signe de solidarité, des élèves ont manifesté dans au moins quatre des cinq universités publiques du Sénégal, à Ziguinchor (sud), Bambey (centre) et Dakar, selon la presse locale.

A Dakar, les étudiants lançaient des pierres sur la police, qui répliquait par des tirs de grenades lacrymogènes, aux abords de l'Université Cheikh Anta Diop, la plus grande du pays, où des événements similaires s'étaient déjà déroulés la veille, ont constaté des journalistes de l'AFP. Un syndicat de l'enseignement supérieur a appelé ce mercredi à la démission du recteur de l'université de Saint-Louis. Il a été tué "par balles" ont affirmé des sources estudiantines, selon lesquelles "plus de vingt étudiants" ont été blessés.

Evaluation de l'Alternateur Bosch
L'alternateur est le composant de la voiture qui tient le rôle de générateur de courant électrique. L'alternateur Bosch est l'une des pièces les plus populaires actuellement présentes sur le marché.

Des étudiants ont lancé des pierres sur les forces de l'ordre, mais aussi sur des voitures passant à proximité, brisant plusieurs pare-brise et occasionnant un gigantesque bouchon sur l'un des principaux axes pour quitter le centre-ville. "Nous regrettons cet incident survenu à Saint Louis", a précisé le ministre de l'Intérieur.

Selon lui, les responsables de la coordination des étudiants de Saint-Louis ont été reçus par le gouverneur, pour discuter de leurs revendications, assurant que des solutions sont en vue pour ces dernières.

Mardi soir, le président sénégalais Macky Sall a fait part de sa "profonde émotion" et indiqué avoir "instruit le gouvernement de faire toute la lumière et de situer les responsabilités".

Recommande: