L'incendie de Orange Côte d'Ivoire serait-elle volontaire?

16 Mai, 2018, 12:04 | Auteur: Armand Coulomb
  • Le directeur général d'Orange Côte d'Ivoire et le directeur technique d'Orange Côte d'Ivoire M. Kla

C'est ce qui ressort des " premiers résultats de l'enquête menée par les experts avec constats d'huissiers", a indiqué, ce lundi 14 mai 2018, Mamadou Bamba, directeur général (Dg) d'Orange Côte d'Ivoire, à Abidjan-Plateau au cours d'une conférence de presse.

Orange Côte d'Ivoire vient d'enregistrer une perte de 2 milliards FCFA en équipements suite à l'incendie de son centre technique, le 30 avril 2018.

"Des fils ont été sectionnés et nous avons retrouvé, sur les lieux du sinistre, une échelle qui a probablement servi à monter", a-t-il expliqué.

Le site "visé" par l'incendie abritait des installations stratégiques depuis plusieurs décennies, au Plateau (quartier administratif et centre d'affaires) à Abidjan.

Didier Kla, Directeur du digital et des technologies chez l'opérateur, a, pour sa part, au travers d'une visite guidée, présenté aux journalistes l'ampleur des dégâts causés par l'incendie, non sans leur expliquer le fonctionnement de ce site névralgique.

"Capitaine Marleau" séduit devant "L'Arme Fatale"
Le personnage du capitaine Marleau , interprété par Corinne Masiero enthousiasme toujours les téléspectateurs. Sur M6, The island célébrités a attiré 2,62 millions de téléspectateurs ( 10,9 % de PDA).

En ce qui concerne les pertes, elles se chiffrent à ce jour, à près de 2 milliards F CFA et ne concernent que les équipements qui ont été détruits par l'incendie. Pour l'heure, le rétablissement de la situation est à 85%. "Notre souci aujourd'hui est de rétablir l'entièreté des services à 100% des capacités et de regagner la confiance de nos clients", a conclu le Directeur Général d'Orange Côte d'Ivoire. Aussi, après les premières enquêtes confiées à la police nationale, notamment à la Direction de l'informatique et des traces technologiques (Ditt), Orange Côte d'Ivoire a décidé de porter plainte devant le Procureur de la République.

Selon M. Bamba, l'enquête montre qu'il ne s'agit pas d'un départ de feu et de préciser que cet acte criminel a eu pour conséquence une surcharge électrique anormale des autres câbles provoquant l'incendie. Les usagers de l'Opérateur de téléphonie ressentent les dysfonctionnements techniques sur les réseaux " internet, mobile, fixe et sur les applications Orange ".

Victime récurrente d'actes de sabotage, Mamadou Bamba a attiré l'attention des pouvoirs publics sur ce calvaire que vit sa compagnie depuis plusieurs années maintenant.

Pour surmonter cette catastrophe, Orange Côte d'Ivoire a mobilisé 300 ingénieurs et techniciens qui travaillent jours et nuits, depuis 10 jours, a-t-il précisé, pour la reconnexion de plus de de 400.000 soudures nécessaires au rétablissement des liaisons.

Recommande: