Simeone cible les dangers de l'OM — Atletico Madrid

16 Mai, 2018, 12:53 | Auteur: Mathilde Kaplan
  • Florian Thauvin

L'attention particulière des MÉDIAS accordent l'un des leaders de l'équipe de France et de l'Atletico madrid, l'attaquant Antoine Гризманну, qui est né dans la ville de Mâcon, à 61 km de Lyon.

Inévitablement, la fatigue se fait sentir en cette fin de saison, en partie gommée par la ferveur populaire qui entoure les Ciel et Blanc à travers leurs parcours européen et cette finale à disputer mercredi contre l'Atlético de Madrid. Selon RMC Sport, l'ancien joueur de West Ham veut jouer, évidemment, mais il est conscient qu'il sera difficilement à 100%. Il faut se préparer mentalement à encore souffrir, et ne pas oublier de profiter de ce moment magique, c'est dur d'arriver en finale européenne.

Мадридцам devra faire sans son charismatique entraîneur sur le banc - Simeone, a été suspendu quatre matches pour insulte à un juge dans le premier match de demi-finale contre Arsenal. J'en ai déjà parlé à l'occasion du match précédent. J'étais triste de ne pouvoir être présent pour cette finale mais avec German (Burgos, son adjoint), nous nous connaissons depuis toujours. Nous sommes très proches et nous concevons le foot de la même manière. Tout ce qui lui passe par la tête, je suis sûr qu'il y aura transmission en continu entre nous.

Sa bourde grossière qui affole les réseaux sociaux — Laurent Delahousse
De plus, Inna Modja a elle-même précisé qu'elle était née au Mali, sur le plateau de l'émission. De son côté, Inna Modja a tenu à apaiser les tensions: " Les amis, ne sautons pas au plafond .

Q: Est-ce que vous ressemblez aussi à Simeone, dans le fait de tirer le meilleur de vos joueurs? L'expérience est un facteur important, mais ça ne fait pas tout. Ce sera intense avec des frictions.

Vous êtes annoncés favoris. Ce maigre point pris ne suffit pas, et la qualification en Ligue des champions est plus directe désormais en battant l'Atlético qu'en faisant des calculs sur la dernière journée de Ligue 1, samedi. Tout au long d'une saison riche de bientôt 61 matches, et 62 une fois la 38e levée de Ligue 1 achevée, l'ancien boss du Losc ou de la Roma s'est globalement appuyé sur 19 joueurs seulement, dont Yohann Pelé, alors que des Henri Bedimo et Aymen Abdennour sont sortis de la rotation, là où Grégory Sertic n'y est que rarement apparu. On laisse les à-côtés à ceux qui ne jouent pas le match. Après on peut envisager toutes les situations. Nous allons essayer de faire passer une certaine sérénité aux joueurs. Plus le match approche et plus les émotions grandissent. C'est un jeu et nous le savons. Le second, qui ne maîtrise pas encore les forces et les faiblesses techniques des protagonistes sur la pelouse, s'intéresse davantage à l'extrasportif: l'ambiance dans les tribunes, la fierté et l'identité de la ville que le club porte sur ses épaules.

Recommande: