Wenger parle du PSG et défend le club

16 Mai, 2018, 12:43 | Auteur: Mathilde Kaplan
  • Wenger : « On ne peut pas construire un club avec l'idée que s'il ne gagne pas la Ligue des champions tout est

Evoqué par le Daily Telegraph fin avril, le retour au bercail du technicien français (68 ans) se préciserait... alors que le nom d'Unai Emery est évoqué du côté d'Arsenal pour le remplacer à la tête des Gunners.

"Nous sommes proches (avec les investisseurs qataris du PSG, ndlr), nous avons toujours été proches, a-t-il rappelé". Je les avais encouragé à l'époque à acheter le Paris Saint-Germain, car je pensais qu'avec des moyens, il y avait quelque chose à créer, dans une ville qui adore le foot. Une capitale a besoin d'une grande équipe. On ne peut pas avoir une petite équipe dans une capitale. Il y avait tout à faire. Il y avait tout à faire et ils ont bien entamé le travail. Ils viennent de faire le quadruplé mais ce n'est pas assez bon. On ne peut pas construire un club avec l'idée que s'il ne gagne pas la Ligue des champions, tout est mauvais. Même des clubs comme le Real ne l'ont pas gagnée pendant 15 ou 20 ans et ils ont continue à survivre. Il faut que le PSG continue de faire un travail orienté vers l'excellence et il ne faut pas oublier non plus qu'il y a de la concurrence aujourd'hui: Manchester City, Manchester United, Liverpool. "Je n'en sais rien, a-t-il déclaré". Je viens d'arrêter avec Arsenal il y a 48 heures et je n'ai pas pris de décision. Je n'ai pas eu de contact.

Roumanie, Espagne et Belgique exclues
Modeste 4ème de son groupe de qualification, la Russie devrait finalement disputer la Coupe du Monde de rugby 2019 au Japon. Le tournoi mettait aux prises, outre la Géorgie, la Belgique, l'Allemagne, l'Espagne, la Roumanie et la Russie.

Annoncé avec insistance dans le viseur du PSG pour venir y occuper la fonction de manager général cette saison, Arsène Wenger fait le point sur son avenir et nie pour l'instant tout contact avec Nasser Al-Khelaïfi. Mais l'appel du pied est passé.

Recommande: