Bouygues-La route éclipse les télécoms au T1, l'action baisse

17 Mai, 2018, 17:33 | Auteur: Basile Toussaint
  • Bouygues La route a creusé la perte opérationnelle au premier trimestre

Bouygues Telecom a réalisé de janvier à mars son meilleur trimestre en termes de conquête de clients dans la fibre depuis le lancement de ses offres pour ce marché. Les comptes du premier trimestre sont inférieurs aux attentes, pénalisés par la filiale routière Colas qui a souffert d'une météo difficile. Le chiffre d'affaires du groupe atteint 6,826 milliards d'euros, en légère baisse de 17 millions d'euros, un résultat opérationnel en perte de 56 millions d'euros, en hausse de 36 millions, et un EBITDA de 137 millions d'euros, en baisse de 44 millions.

Le consensus des analystes, publié sur le site de la société, donnait une perte opérationnelle courante moins lourde, de 101 millions.

"Au premier regard, les télécoms font mieux que prévu, mais l'immobilier et Colas moins bien", commente Barclays dans une note.

En 2018, le groupe confirme qu'il devrait " poursuivre l'amélioration graduelle de sa profitabilité ". Ceux-ci affichent des performance correctes et la progression de ses résultats financiers. Alstom, dont Bouygues détient 28%, a annoncé ce même mercredi avoir enregistré un bond de 64% de son résultat net sur l'ensemble de son exercice 2017-2018 à 475 millions d'euros.

Sommet Européen : Prague favorable à l'élargissement de l'UE dans les Balkans
Mais pour l'exempter définitivement, Washington exige une plus grande ouverture du marché européen . Des annonces fracassantes et intolérables pour Donald Tusk.

Au cours d'une conférence téléphonique, le directeur financier Philippe Marien a déclaré que le groupe ne se précipiterait pas pour vendre cette participation, car il entendait profiter de la hausse du cours d'Alstom pour valoriser au mieux sa présence, tout en ajoutant qu'elle présenterait pour lui un caractère moins stratégique après le rapprochement Alstom-Siemens.

De son côté, TF1 a fait progresser de 5,5% son résultat opérationnel courant du trimestre, à 38 millions d'euros.

La dette nette de Bouygues s'est alourdie de 541 millions d'euros sur un an au premier trimestre à 3,8 milliards d'euros, reflet principalement de l'acquisition du canadien Miller McAsphalt pour 585 millions d'euros.

Recommande: