Donald Trump qualifie certains immigrés illégaux d'"animaux"

17 Mai, 2018, 18:40 | Auteur: Armand Coulomb
  • “Vous n'imaginez pas à quel point ils sont mauvais, ce sont des animaux” (Trump à propos des immigrés)

"Ce ne sont pas des hommes, ce sont des animaux", a-t-il ajouté.

Le président américain Donald Trump a qualifié mercredi d'"animaux" certains immigrants illégaux lors d'une table ronde sur les villes sanctuaires et les gangs, au premier rang desquels le MS-13, dont il a dénoncé la cruauté. Un commentaire placé durant une discussion sur les municipalités de Californie refusant de coopérer avec les services de l'immigration du gouvernement fédéral. "Ce ne sont pas des hommes, ce sont des animaux".

"Nous les expulsons à un rythme jamais vu auparavant", s'est-il félicité. Le locataire de la Maison Blanche a en outre estimé que l'afflux d'immigrés illégaux résultait du fait que les Etats-Unis disposaient "des lois sur l'immigration les plus stupides au monde".

Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu
Simple en apparence, la réforme risque toutefois de compliquer les obligations de nombreux contribuables. Il sera directement appliqué à vos pensions par les caisses de retraite par exemple.

"Ces propos polémiques ont provoqué de vives réactions". Pas des animaux, ni des criminels, ni des trafiquants de drogue, ni des violeurs. Ce sont des êtres humains.

Par cette loi, la Californie s'est déclarée en septembre dernier "Etat sanctuaire " pour immigrés illégaux, en limitant au maximum toute collaboration avec la police fédérale anti immigration.

Le président américain a également évoqué la question des expulsions. "Donald Trump ment sur l'immigration, il ment sur la criminalité", a ainsi soutenu le gouverneur.

Recommande: