"La mort de trop", selon Malick Gackou et le Grand Parti — UGB

17 Mai, 2018, 19:33 | Auteur: Armand Coulomb
  • Fallou Séne tué par balle au Sénégal

Près de 200 étudiants de l'Université Cheikh Anta Diop (Ucad) ont barré l'avenue cheikh Anta Diop, pour protester contre la mort de leur camarade, a constaté ALERTE INFO.

Patar, situé dans département de Diourbel, est sous le choc du fait de la mort leur fils, Fallou Sene, tué par balle lors des affrontements entre étudiants et force de l'ordre. C'est dans la capitale, Dakar, que les affrontements ont été les plus intenses entre étudiants et forces de l'ordre.

Plusieurs édifices publics ont été attaqués et saccagés dans cette ville, selon la presse locale. Selon la RFM, les étudiants de l'Université Assane Seck de Ziguinchor et ceux d'Alioune Diop de Bambey ont également manifesté leur colère.

Koh-Lanta Le suspect présumé déjà condamné pour " agression "
Des faits que conteste le jeune homme, qui clame son innocence dans les colonnes de Téléstar . Il ne s'était pas exprimé pour le moment.

"L'enquête sera bouclée dimanche", promet le Procureur Ibrahima Ndoye à la Une de L'As, mais précise: "Si c'est un gendarme, je ne suis pas compétent ". "Le pays a mal de ses forces de l'ordre", estime 24 Heures.

Les étudiants de Saint-Louis, qui réclamaient le paiement de leurs bourses, avaient décidé de se servir sans payer pendant 48 heures dans les restaurants de la cité universitaire.

Le Soleil annonce que le chef de l'Etat a instruit, mercredi en Conseil des ministres, l'Inspection générale d'Etat (IGE) d'auditer le système de paiement des bourses. Le rectorat avait fait appel aux forces de l'ordre pour empêcher cette action, ce qui a déclenché les troubles, selon les autorités. Le Front démocratique et social de résistance, une coalition de l'opposition, a dénoncé "la répression sauvage des étudiants" et "les retards récurrents dans le paiement" des bourses.

Recommande: