Un homme de 38 ans tué par l'explosion de sa cigarette électronique

18 Mai, 2018, 09:42 | Auteur: Armand Coulomb
  • BELGA  NICOLAS MAETERLINCK

Tallmadge D'Elia a été découvert par des pompiers au milieu de sa chambre en flammes dans sa maison de St Petersburg, une station balnéaire de Floride.

C'est la première fois qu'un homme meurt dans l'explosion de sa cigarette électronique, aux États-Unis.

Les conclusions du rapport d'autopsie du centre légiste de Pinellas, rendues ce mardi, ont révélé les causes de son décès.

Ce rapport précise que l'explosion de celle-ci a envoyé deux pièces métalliques dans le crâne de l'homme (Tallmadge D'Elia - Floride).

Selon le journal local Tampa Bay Times, les fragments de la cigarette électronique étaient de la marque Smok-E Mountain, dont le fabricant est basé aux Philippines.

Facebook. Ses efforts contre les contenus répréhensibles mesurés
Et seules les attaques contre les personnes sont interdites, pas celles visant une croyance, idéologie ou institution. Dans près de 86% des cas, ces images ont été détectées avant même d'avoir été signalées par des utilisateurs.

Selon un rapport de l'administration américaine du feu, (publié en juillet 2017), aucun homme n'avait jusque-là été tué par l'explosion d'une cigarette électronique, aux États-Unis.

En réalité, ces vapoteuses s'avèrent extrêmement dangereuses pour tout utilisateur non confirmé, car dépourvues de protection électronique.

Entre 2009 et 2016, 195 incendies et explosions liés à des cigarettes électroniques ont été enregistrés aux Etats-Unis, sans faire de morts, selon l'agence fédérale des situations d'urgence Fema.

Certaines cigarettes électroniques, de type " mod", nécessitent de solides connaissances en électronique pour être utilisées.

Recommande: