Amazon Alexa : une conversation privée enregistrée et envoyée sans l’accord des propriétaires

25 Mai, 2018, 23:17 | Auteur: Emma Bardin
  • L’assistant Amazon Alexa a enregistré une discussion privée et l’a envoyée à un contact au hasard

Ce dernier les rappelle immédiatement pour leur dire que leur appareil a été piraté et qu'il a entendu l'ensemble de leur conversation. Alexa a enregistré une partie d'une conversation privée entre la propriétaire et son mari avant de l'envoyer à un collègue de son mari.

"Je me suis sentie envahie", a confié Danielle à Kiro7. Chaque pièce de sa maison était connectée avec l'enceinte d'Amazon, afin de pouvoir contrôler le chauffage, les lumières ou encore les systèmes de sécurité. "Je ne connecterai plus jamais cet appareil, je ne peux pas lui faire confiance", a-t-elle ajouté. Et de pointer: "Un mari et sa femme ont des conversations dans l'intimité de leur maison qu'ils ne s'attendent pas à voir partagées à quelqu'un dans leur carnet d'adresses". Ils ont dit "nos ingénieurs ont parcouru votre historique, et ils ont vu exactement ce que vous nous aviez déclaré et nous sommes désolés". "Il s'est excusé 15 fois en l'espace de 30 minutes et il nous a dit qu'ils appréciaient vraiment que nous leur en parlions, que c'était quelque chose qu'ils devaient corriger!". L'appareil enregistre pourtant bien les voix humaines mais normalement après seulement la prononciation du prénom "Alexa", qui permet de l'allumer.

Au départ, le couple n'y a pas cru et a pensé à une mauvaise blague. L'enceinte Echo s'est mise à écouter (et donc enregistrer) la conversation car elle a repéré un mot "ressemblant à Alexa " dans le bruit de fond.

Amazon a donné des explications sur les étapes qui ont conduit l'une de ses enceintes Echo à enregistrer une conversation au sein d'une famille puis à l'expédier à l'une de leurs connaissances.

Nintendo propose désormais une Switch moins chère au Japon
Ainsi, ces éléments laissent penser qu'une Nintendo 64 Mini serait bel et bien en préparation à l'heure actuelle. Longtemps dans la tourmente suite à l'échec de la Wii et de la Wii U, l'arrivée de la Switch a été salvatrice.

"Ensuite, l'appareil a entendu dans la conversation une requête pour " envoyer un message", poursuit Amazon".

Selon un employé d'Amazon auquel Danielle a parlé après l'incident, le haut-parleur intelligent aurait interprété des paroles de la discussion comme une commande vocale.

A ceux qui pourraient accuser la firme de légèreté, cette dernière répond qu'il s'agit d'un "incident isolé" et non de la preuve qu'Alexa écouterait ses utilisateurs en permanence. Par le passé, Amazon a pourtant déjà déposé des demandes de brevets pour différentes fonctionnalités. Amazon insiste qu'Alexa a ensuite redemandé s'il fallait qu'elle envoie ce message. Google, autre précurseur du marché des assistants vocaux, aurait déposé des brevets similaires pour son appareil Google Home.

Recommande: