Le tabac, une des principales causes de maladies cardiovasculaires — OMS

02 Juin, 2018, 14:33 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Plusieurs cigarettes qui viennent d\'être fabriquées les unes sur les autres

Les consommateurs de tabac qui décèdent prématurément privent leur famille de revenus, font augmenter les dépenses de santé et freinent le développement économique. "Cette disposition vise à rendre inaccessible le tabac aux populations". Ceux-ci doivent contribuer à réduire la consommation du tabac et ses conséquences néfastes sur la santé des populations, combattre la dépendance à l'égard du tabac dans le cadre de leur pratique courante des soins, proposer aux malades le sevrage tabagique eu égard à la toxicité de ce produit.

La Journée mondiale sans tabac du 31 mai sera soutenue par de nombreuses initiatives à travers le monde.

L'un des principaux combats à mener pour endiguer le tabagisme est de lutter contre l'ignorance.

Malgré les méfaits dévastateurs du tabac pour la santé cardiovasculaire et la disponibilité de solutions pour réduire les décès et les maladies liés au tabagisme, les connaissances du grand public selon lesquelles le tabac est l'une des principales causes de MCV sont faibles.

PSG : un terrible désaveu pour Pastore
Un montant qui pourrait satisfaire le PSG, conscient qu'il serait difficile d'être trop gourmand pour un joueur aussi irrégulier. Selon Sky Sports , West Ham négocie actuellement avec le champion de France, sur la base d'un transfert à 20 ME.

Combien coûte ma consommation de tabac? "Nous travaillons à rendre le tabac inaccessible en termes de prix", a lancé le Dr Ba, soulignant: " C'est pour cette raison que nous sommes en train de mettre en place des mesures pour réglementer cette vente sur l'ensemble du territoire ".

D'après l'OMS, l'Europe compte de moins en moins de fumeurs: Près d'un sur trois en 2010, il devraient être moins d'un sur quatre en 2025. Si les premières impulsions du programme national voient donc leurs premiers fruits, d'autres mesures fortes adoptées plus récemment sont également prometteuses de résultats, tels le remboursement des substituts nicotiniques au même titre que les médicaments et la hausse du prix du tabac, pour atteindre 10 euros en 2020. En effet, la moitié des fumeurs consommant plus de 15 cigarettes par jour meurent d'une maladie liée au tabac et des milliers de fumeurs passifs en décèdent tous les ans. Concernant par exemple les plus jeunes, la nécessité de renforcer le respect de l'interdiction d'achat de cigarettes avant 18 ans s'impose: il apparaît en effet aujourd'hui que la majorité (94,5 %) des jeunes de 17 ans parviennent sans aucune difficulté à se procurer des cigarettes dans les débits de tabac.

Le message est simple: la règle doit être le zéro tabac.

Recommande: