Des scientifiques prouvent que la plupart des compléments alimentaires sont inutiles

03 Juin, 2018, 13:20 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Crédits: niekverlaan  Pixabay

La plupart des compléments alimentaires populaires qu'on achète dans les pharmacies n'ont aucun impact sur la santé d'un individu, ont affirmé des scientifiques canadiens à l'issue de leurs recherches. Non, si l'on en croit les résultats d'une étude publiée dans le Journal de l'American College of Cardiology.

Leur conclusion: ces suppléments ne présentent aucun avantage ou risque supplémentaire dans la prévention des maladies cardiovasculaires, telles que les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux ou le risque de décès prématurés.

Illustration de compléments alimentaires.

Le Danemark interdit le port du niqab en public
Jeudi 31 mai est le jour où le Danemark a rejoint plusieurs pays d'Europe dont la France et la Belgique sur la question du voile . Aucune statistique officielle ne permet de connaître le nombre de femmes portant le niqab ou la burqa au Danemark .

Dans le même temps, leur étude a montré que la vitamine B9 et la vitamine B en combinaison étaient capables de réduire le risque de maladies cardio-vasculaires. "Nous avons été étonnés de trouver si peu d'effets positifs des compléments les plus communs que les gens consomment", explique le docteur David Jenkins, auteur principal des travaux et professeur en nutrition à l'Université de Toronto. Cela ne veut pas dire que certains suppléments ne sont pas nécessaires pour certaines personnes, mais que la prise de compléments de vitamines et minéraux en tant que mesure préventive générale ne semble pas fiable.

En l'absence de données positives significatives, il est plus bénéfique de compter sur une alimentation saine riche en vitamines et minéraux plutôt que sur des suppléments. "Jusqu'à présent, aucune recherche sur les compléments alimentaires n'a mis en avant quoi que ce soit de mieux qu'une alimentation équilibrée et moins transformée, comprenant notamment des légumes, des fruits et des noix", conclut David Jenkins.

Recommande: