Données personnelles: Facebook a partagé vos données avec Apple, Microsoft et Samsung

05 Juin, 2018, 01:24 | Auteur: Emma Bardin
  • Microsoft, Apple, Amazon etc. ont récupéré des données Facebook sans le consentement des utilisateurs

Facebook a signé des partenariats avec des constructeurs, permettant à ceux-ci de reproduire certaines fonctionnalités du réseau social sur leurs appareils. La liste de ces entreprises comprend Amazon, BlackBerry et plusieurs autres fabricants de téléphones intelligents et de tablettes. Une soixantaine de fabricants ont noué ce partenariat avec le réseau social, dont BlackBerry, Microsoft, Samsung, Amazon et Apple, raconte le New York Times.

Facebook a accordé aux sociétés partenaires l'accès aux données des utilisateurs et de leurs amis même après avoir déclaré ne plus transmettre de telles informations à des tiers, a annoncé The New York Times. Ces révélations relancent les inquiétudes sur la protection des données personnelles. En se connectant à Facebook avec un téléphone de la marque BlackBerry, il s'est rendu compte que l'application Hub de BB10 avait récupéré cinquante types de données pour 556 de ses amis et pas moins de 294.258 de leurs propres amis.

Cela fait suite au scandale Cambridge Analytica. Parmi les données accessibles figurent les statuts des relations (en couple, célibataire.), les opinions politiques, les croyances religieuses ou encore, les événements auxquels les utilisateurs prévoient de se rendre.

Facebook n'en a pas fini avec les questions sur sa gestion des données personnelles.

Italie-Conte à nouveau proposé comme chef du gouvernement
Di Maio et Salvini se sont accordés sur un autre ministre des Finances, mais laisseraient la charge des Affaires européennes à M. Il semble que Sergio Mattarella ait obtenu des garanties sur le maintien de l'Italie dans la zone euro.

" Bien que nous soyons d'accord avec bon nombre de leurs préoccupations concernant les contrôles des informations sur Facebook partagées avec les développeurs d'applications tierces, nous ne sommes pas d'accord avec les problèmes qu'ils ont soulevés au sujet de ces API", répond le numéro un des réseaux sociaux. Et surtout, contrairement à ce qu'a écrit le New York Times, les données des amis des utilisateurs n'étaient stockées que sur les appareils.

Facebook l'assure: des garde-fous ont été mis en place pour empêcher les constructeurs d'exploiter ces données, en dehors des apps Facebook développées en interne.

Selon les responsables de Facebook, ce partage des données est compatible avec ses politiques de confidentialité, les promesses faites aux utilisateurs et les exigences de la FTC (Commission fédérale du commerce, l'agence de régulation américaine). Sur les dix dernières années, ces entreprises auraient eu accès non seulement aux données des utilisateurs de leurs appareils mais aussi aux données des amis des utilisateurs.

Recommande: