5% des patients hospitalisés touchés par une infection nosocomiale

07 Juin, 2018, 10:09 | Auteur: Thibaud Popelin
  • Alimentation: comment déjouer les pièges du sel

En France, un patient sur vingt a contracté une infection au cours d'un séjour dans un établissement de santé (hôpital, EHPAD...), selon la dernière enquête de Santé Publique France. Ainsi, les services de réanimation qui reçoivent des patients plus vulnérables et exposés à de multiples dispositifs invasifs sont particulièrement à risque.

Concernant les agents résistants aux antibiotiques, la proportion des souches de Staphylococcus aureus résistantes à la méticilline (SARM) a diminué en 2017 (26,5 %) par rapport à 2012 (38,1 %) ce qui confirme la tendance observée depuis 2001.

Les infections nosocomiales les plus fréquentes sont: les infections urinaires (près 1/3), celles au niveau de la zone opérée (1/6), les infections respiratoires (1/6) et les bactériémies, c'est-à-dire les infections du sang (1/10). "À l'inverse, des infections survenant par exemple lors de chirurgie orthopédique sont plus graves". Les principales bactéries responsables sont, selon le rapport, l'Escherichia Coli et le staphylocoque doré. "La survenue de ces infections notamment en chirurgie digestive et en gynécologie obstétrique pourrait être favorisée par certains facteurs de risques individuels, tel que le tabagisme, le diabète et l'hypertension artérielle ", indique Santé publique France.

Le programme de mercredi — Roland-Garros
Les deux joueurs ont cependant été forcés de retraiter une fois de plus au vestiaire en raison des intempéries. La séquence de 37 manches gagnées est la plus longue dans la carrière de Nadal aux Internationaux de France.

Il dénonce également les chiffres communiqués par les établissements hospitaliers, qui sous-évalueraient le nombre d'infections nosocomiales. Les résultats de cette dernière montrent que cette proportion n'a pas diminué depuis 2012. La prochaine enquête nationale sera menée dans cinq ans.

Soutien aux actions de prévention: évaluation, formation communication, documentation.

"On estime que 4.200 décès sont liés à des infections nosocomiales chaque année", a déclaré le docteur Bruno Coignard, responsable de la direction des maladies infectieuses de l'agence sanitaire Santé publique France, lundi en dévoilant cette enquête.

Recommande: