Dauphiné: le Sud-Africain Impey vainqueur à Saint-Just-Saint-Rambert

08 Juin, 2018, 21:41 | Auteur: Mathilde Kaplan
  • Julian Alaphilippe

Il a devancé au sprint le Français Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors) et l'Allemand Pascal Ackermann (Bora), décrochant à 33 ans son 21e succès professionnel. Daryl Impey (Mitchelton Scott) termine troisième, derrière Edvald Boasson Hagen (Dimension Data).

Premier Africain à porter en 2013 le maillot jaune du Tour de France, Impey est sorti vainqueur, à sa grande surprise, d'un final tendu.

Trump réplique à Trudeau et Macron sur Twitter — Commerce
Donald Trump aurait alors répliqué: "N'avez-vous pas déjà incendié la Maison-Blanche?", faisant référence à la guerre de 1812. Il s'envolera directement vers Singapour pour son sommet du 12 juin avec le dirigeant nord-coréen.

Alaphilippe est passé à l'attaque dans la dernière côte à 4,5 kilomètres de l'arrivée et l'Italien Vincenzo Nibali a fait de même, sans plus de réussite, avant la flamme rouge du dernier kilomètre. Nous savions que la course se durcirait sur le circuit final, je suis resté vigilant.

L'étape, longtemps ouverte par une échappée de trois coureurs (Edet, Craddock, Feillu, nouveau meilleur grimpeur), s'est enfiévrée dans les 20 derniers kilomètres à cause de plusieurs chutes. Au classement général, Michał Kwiatkowski garde la maillot jaune pour deux petites secondes puisqu'il est talonné par Impey. Avec, pour conséquence, d'affaiblir le collectif de la formation AG2R La Mondiale de Romain Bardet en vue du contre-la-montre par équipes programmé mercredi. En attendant, la deuxième étape franchit, ce mardi les monts du Beaujolais. En effet, le Danois Jakob Fuglsang, vainqueur en 2017, a choisi de s'aligner sur le Tour de Suisse, tout comme l'Espagnol Alejandro Valverde (2008 et 2009).

Recommande: