Trump organise un dîner de rupture de jeûne à la Maison Blanche

08 Juin, 2018, 16:23 | Auteur: Mathilde Kaplan
  • Les Eagles de Philadelphie ont remporté le dernier Super Bowl

Selon un rapport de la Maison Blanche, étaient présents le vice-président Mike Pence, le beau-fils de Trump, Jared Kushner et quelques autres membres du cabinet, ainsi que des ambassadeurs d'Arabie Saoudite, des Emirats Arabes Unis, de Tunisie, du Koweït, d'Indonésie Jordanie, ainsi que des représentants de la Turquie et d'autres pays à majorité musulmane.

" Je sais que, quel que soit le vainqueur de cette finale, personne ne veut être invité [à la Maison-Blanche], ni Cleveland ni Golden State", a soutenu Lebron James. "Il y a tellement de choses auxquelles nous croyons en tant qu'Américains qu'il ne représente pas (.) Tant qu'il sera en poste, ce genre de choses continuera à se passer", a-t-il ajouté. Ni Golden State ni Cleveland n'ira.

Les Penguins de Pittsburgh, en 1991, ont été les premiers champions de la coupe Stanley à visiter la Maison-Blanche.

Certains joueurs des Eagles avaient déjà annoncé leur refus de répondre à l'invitation du président américain, qui reçoit traditionnellement les équipes sacrées dans les quatre championnats professionnels.

Y voyant un manque de respect, le président américain avait suggéré à la NFL de congédier ces joueurs.

À voir dans la vidéo ci-dessus.

Premières images de La grande aventure Lego 2
Warner Bros. a dévoilé ce mardi la première bande-annonce du film The Lego Movie 2: The Second Part . Emmet, Lucy, Batman et les amis vont tout faire pour restaurer les choses.

" Il y aura environ 30 à 40 invités", a indiqué Sarah Sanders, porte-parole de l'exécutif américain, sans autres précisions.

En mai, cette pression présidentielle a conduit les propriétaires des franchises de la National Football League (NFL) à interdire à l'avenir cette forme de protestation pendant l'exécution de l'hymne national, tout en autorisant les joueurs récalcitrants à rester dans les vestiaires jusqu'au début des rencontres.

Les prédécesseurs de Donald Trump, Barack Obama et George W. Bush, avaient tous deux célébré l'iftar chaque mois de Ramadan au cours de leur présidence.

Ainsi, sous peine d'amende, les joueurs ne pourront plus poser un genou au sol en guise de contestation durant l'interprétation du Star-Spangled Banner.

Cet épisode est le dernier en date dans une querelle acrimonieuse entre Trump et les joueurs de NFL.

Recommande: