Trump réplique à Trudeau et Macron sur Twitter — Commerce

08 Juin, 2018, 18:37 | Auteur: Armand Coulomb
  • Justin Trudeau marche dans un corridor du Parlement

L'atmosphère s'est envenimée avant même le début du sommet, sur fond de guerre commerciale. "Peut-être que ça lui est égal aujourd'hui, au président américain, d'être isolé, mais nous ça nous est aussi égal d'être à six", a ainsi soutenu le chef d'Etat lors d'une conférence de presse au parlement à Ottawa, aux côtés du Premier ministre canadien, Justin Trudeau.

S'en prenant dans un autre tweet à l'Union européenne et au Canada, il a martelé: "Levez vos taxes et barrières ou nous allons faire mieux que vous!".

Prime Minister Trudeau is being so indignant, bringing up the relationship that the U.S. and Canada had over the many years and all sorts of other things.but he doesn't bring up the fact that they charge us up to 300% on dairy - hurting our Farmers, killing our Agriculture! "Trump a pris des engagements de campagne, il est prévisible, il fait ce qu'il a dit", ajoute-t-il, affirmant ne pas être désorienté par cette attitude mais que ce rendez-vous diplomatique est "un moment de tensions". Le Premier ministre canadien, lui, a lui qualifié de " risible " l'argument invoqué par le président américain pour justifier son offensive protectionniste, à savoir préserver la " sécurité nationale " des Etats-Unis.

D'ailleurs, alors que les images d'un Emmanuel Macron proche de Donald Trump fin avril à Washington avaient été largement commentées, le Français assure que la "relation personnelle" entre les deux hommes est "toujours très amicale". "Le marché des six autres pays du G7 est plus grand que le marché américain", a souligné le président français.

Mercato ASSE : Valbuena et William Vainqueur ciblé
La confirmation de Jean-Louis Gasset au poste d'entraîneur de l'AS St Etienne va sans doute accélérer le mercato des Verts. Quant à Valbuena, son passé à l'Olympique Lyonnais, ainsi que ses émoluments pourraient freiner l'opération.

L'Union européenne a déposé une plainte contre les Etats-Unis devant l'Organisation mondiale du commerce, et préparé des droits de douanes contre des produits américains comme le bourbon, le beurre de cacahuète ou les motos. Il s'envolera directement vers Singapour pour son sommet du 12 juin avec le dirigeant nord-coréen. Donald Trump aurait alors répliqué: "N'avez-vous pas déjà incendié la Maison-Blanche?", faisant référence à la guerre de 1812.

Le Canada et la France, tout en souhaitant "tenir les États-Unis dans le concert des nations", sont prêts à envisager la suite sans Washington, a averti le président français.

Des manifestations anti-G7 sont prévues à Québec. Samedi, le suspense diplomatique concernera la traditionnelle déclaration finale du sommet.

Recommande: