Un homme meurt noyé dans sa voiture — Inondations

08 Juin, 2018, 16:27 | Auteur: Armand Coulomb
  • Un homme est décédé après une sortie de route dans l'Eure mardi 5 juin 2018

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme décédé dans l'Eure aurait perdu le contrôle de sa voiture qui s'est retournée dans une cuvette d'eau sur la route D840 à Piseux. Il a été retrouvé par les secours vers 5h45. "Il y a eu énormément de chutes d'arbres ou de branches sur la voirie et des inondations de caves dont il faut évacuer l'eau", a-t-elle ajouté. La fin de la vigilance est prévue mercredi à 10H00. "Le temps d'aller chercher des serviettes pour boucher l'entrée de la porte, ça y est, il y avait 20 cm d'eau dans la maison", décrit-il. L'Eure a été le département le plus touché et les pompiers avaient déjà mené 300 interventions en lien avec les intempéries ce mardi en début de matinée.

"Sur les coups de 21H00, on a commencé d'abord par entendre les toilettes qui faisaient glouglou On est allés voir et là c'était le début des inondations".

Sur l'épisode météo en lui-même, le ministre estime qu'il " va encore durer une semaine voire une dizaine de jours", appelant la population à la plus grande vigilance. Dans l'Eure, 614 foyers ont été privés d'électricité.

Mercredi 6 juin, seule l'Eure restait en vigilance orange pour des risques de crue importante de la rivière Iton, qui traverse Evreux et que les services de l'État surveillent attentivement.

OM : A. Rami - Balotelli, ça peut l'intéresser
Il fait partie des meilleurs du monde quand il est à son niveau. "Mais, ce qu'on s'est dit reste entre nous", a avancé l'international français devant la presse.

Les orages ont été particulièrement nombreux sur le Haut-Rhin, à l'est du pays, provoquant des coulées de boue et entraînant la coupure de l'autoroute A36. L'autoroute a rouvert en fin de soirée avec une circulation sur une voie dans les deux sens. "Le maire est parti sur place pour nettoyer l'école avec les parents", a-t-on indiqué à la mairie. Plusieurs axes ont été fermés à la circulation en raison de coulées de boue subites, parfois d'une hauteur de 30 à 50 centimètres. Mais aucune victime n'est à déplorer. Ces pluies importantes ont provoqué de nombreuses interventions des pompiers, notamment en Seine-et-Marne, où les petites communes de Bellot et Meilleray ont été inondées, après une brusque montée des eaux en fin de journée mardi. A Meilleray, l'eau est montée jusqu'à "1,50 m dans trois rues", selon la préfecture, et 72 personnes ont été évacuées.

Ailleurs en région parisienne, les pompiers de Paris n'ont signalé "rien de significatif" en termes d'interventions.

Le trafic sur les routes est en revanche fortement congestionné.

Les pluies seront orageuses, surtout l'après-midi avec des orages attendus forts et accompagnés de grêle entre l'Alsace et le Nord-Pas-de-Calais. Les intensités de pluie seront fortes pour donner des cumuls ponctuels atteignant 40 à 60 mm, prévient Météo-France. Le mois de mai aura été "exceptionnellement foudroyé", avec 182.000 impacts relevés au sol, doublant quasiment le précédent record datant de mai 2009, relève Météo-France.

Recommande: