Le Maroc capte 2,7 mrds de dollars d'IDE en 2017

09 Juin, 2018, 23:29 | Auteur: Basile Toussaint
  • La Chine est l'un des rares pays où les flux d'investissements étrangers ont progressé entre 2016 et 2017

La Cnuced relève que si les IDE captés par l'Algérie en 2017 sont en baisse de 26% par rapport au 1,63 milliard de dollars enregistrés en 2016, ils devraient cependant rebondir à la faveur de la prochaine révision de la loi sur les hydrocarbures.

La Cnuced s'attend à une reprise des flux et ce compte tenu du rétablissement des prix des produits de base enclenché ainsi que le progrès ressenti en matière de coopération interrégionale consécutifs à la signature de l'accord de libre-échange continental.

Les flux d'investissements étrangers directs (IDE) vers l'Afrique se sont établis à 41,5 milliards de dollars en 2017, ce qui représente une baisse de 21% par rapport à 2016, selon l'édition 2018 du rapport de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) sur l'investissement dans le monde. Dans ces conditions, le Maroc occupe la 5ème place en termes d'entrées d'IDE en Afrique derrière l'Egypte (7,4 Mrds USD), l'Éthiopie (3,6 Mrds USD), le Nigéria (3,5 Mrds USD) et le Ghana (3,3 Mrds USD).

Les flux d'IDE en Angola sont redevenus négatifs en passant de 4,1 milliards en 2016 à -2,3 milliards l'an dernier, les filiales étrangères du pays ayant transféré des fonds à l'étranger par le biais de prêts intragroupes. Mais tous les pays ne sont pas logés à la même enseigne: plus l'économie est diversifiée, moins les investissements baissent. L'Éthiopie a absorbé près de la moitié de ce montant, soit 3,6 milliards de dollars (en baisse de 10%).

Au Kenya, les IDE se sont élevés à 672 millions de dollars, en hausse de 71%, du fait de la forte demande intérieure et d'investissements dans les secteurs des technologies de l'information et de la communication.

En 2017, " la diversification de l'investissement direct étranger (en Algérie) a été soutenu par les IDE " consentis par le groupe de télécoms chinois Huawei et le sud-coréen Samsung qui a ouvert sa première usine de montage de Smartphones dans ce pays.

NHL - Finale Ovechkin et Kuznetsov font rêver Washington
Lors du match décisif de la finale, Ovechkin a inscrit un but, décoché cinq tirs au but et donné deux mises en échec. L'attaquant Jakub Vrana a ouvert le score pour Washington avant que Las Vegas n'égalise par Nate Schmidt.

Le Maroc continue d'attirer des investissements significatifs dans le secteur financier, notamment dans le secteur technologique lié à l'automobile (batteries, caméras, électricité).

Les firmes multinationales d'économies développées (telles que les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France) détiennent toujours les stocks d'IDE les plus importants d'Afrique.

Par ailleurs, les sorties d'IED en provenance de l'Afrique ont augmenté de 8% pour atteindre 12,1 milliards de dollars, reflétant une augmentation significative des IED sortants des entreprises sud-africaines ( 64% à 7,4 milliards) et marocaines ( 66% à 960 millions). Au sujet du classement des pays, il y a lieu de relever que les investissements directs étrangers en Algérie se font avec l'apport de l'Etat et ce, conformément à la règle des 51/49%.

S'il fallait une preuve supplémentaire de la dépendance morbide du continent aux produits de base non transformés, il suffit de regarder le bilan des régions en matière d'investissements qui figure dans le " rapport sur l'investissement dans le monde 2018", publié ce 6 juin par la Cnuced.

La libéralisation financière, par exemple, a favorisé un réinvestissement plus important des bénéfices nationaux. Cependant, les tensions liées aux politiques commerciales dans le monde continuent de générer des incertitudes.

Recommande: