L'impensable renaissance de Juan Martin del Potro — Roland-Garros

09 Juin, 2018, 05:46 | Auteur: Mathilde Kaplan
  • Tennis- Roland Garros- Rafael Nadal achèvera son quart de finale contre Schwartzman jeudi

Le jeune Autrichien sera-t-il en mesure de résister à ce Nadal-là? Inconstant mais plus fort dans les moments clefs, Juan Martin Del Potro rejoint Rafael Nadal en demi-finales, 9 ans après sa dernière apparition dans le dernier carré en 2009 porte d'Auteuil. À Miami, il atteint les demi-finales et décide de prendre du repos après tous les efforts fournis sur dur. L'Espagnol a eu un mal fou à garder sa mise en jeu, au point de devoir écarter six balles de break au prix de gros efforts et de coups, parfois, monumentaux.

Mais le n°1 mondial n'a, lui, pas eu besoin d'autant d'opportunités que son adversaire. L'Espagnol, lui, n'a attendu que sa 2e, au moment le plus opportun, à 5-4 sur l'engagement de l'Argentin. Del Potro, sans doute dépité par ses (nombreuses) occasions manquées, a alors abdiqué.

Quand il attaque la saison 2016, après trois interventions chirurgicales en quinze mois (entre mars 2014 et juin 2015), Del Potro est relégué au-delà de la 1000e place mondiale. Le court Central, plutôt acquis à la cause de l'Argentin, s'est alors pris à rêver d'une rencontre acharnée. La suite a été un long chemin de croix pour "Del Po", dépassé par la puissance du décuple vainqueur de Roland-Garros. Moins solide dans la deuxième manche et moins précis, Del Potro a logiquement cédé et a vu Cilic revenir, et même mener 3-1 dans la troisième manche.

Un bug a rendu des messages publics pour des millions d'utilisateurs — Facebook
Et c'est ce que nous faisons ici", écrit Erin Egan, chargée de la vie privée chez Facebook , dans un blog explicatif. Restaurer la confiance des utilisateurs n'est pas chose aisée quand les polémiques se succèdent à un tel rythme.

Il n'y avait de toute façon pas grand-chose à espérer face à un Nadal à ce niveau-là. Si un joueur peut pourtant y croire, c'est bien Dominic Thiem.

Titré pour la onzième fois à Monte-Carlo puis à Barcelone sur la route de Roland-Garros, et pour la huitième fois à Rome - alors qu'il revenait d'une pause forcée de plus de deux mois - "Rafa " avait été battu par Thiem (7-5, 6-3) en quarts de finale à Madrid début mai.

Recommande: