G7: Trump plombe les efforts communs sur le commerce

10 Juin, 2018, 17:58 | Auteur: Basile Toussaint
  • Donald Trump appelle le G7 à réintégrer la Russie

Donald Trump lui-même, en quittant le sommet samedi matin, n'a pas adouci ses complaintes à l'égard des autres participants tout en saluant les progrès réalisés pendant le sommet.

Le président américain a adopté un ton plus affable après son entretien avec Emmanuel Macron, dont il a souligné l'aide pour tenter de résoudre les questions commerciales, et a plaisanté devant les médias avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau.

Concluant deux jours de débats laborieux à La Malbaie (Québec, est du Canada), Justin Trudeau avait réutilisé le terme d'"insultants" pour qualifier les taxes tout juste imposées par les Etats-Unis sur l'acier et l'aluminium importés, lors de sa conférence de presse finale. "Nos tarifs douaniers sont en réponse à ses droits de douane de 270% sur les produits laitiers!"

Les discussions commerciales ont entraîné des échanges très tendus dans la soirée de vendredi, avant que de très longues tractations ne permettent aux leaders politiques d'aboutir à une déclaration commune.

"Ce qui m'inquiète le plus (.) est de voir que l'ordre mondial, fondé sur des règles communes, se retrouve défié non par les suspects habituels, mais, de façon surprenante, par son principal architecte et garant: les Etats-Unis", s'est inquiété le président du Conseil européen Donald Tusk, face aux assauts répétés de Washington contre le principe même du multilatéralisme. Le visage fermé, parfois traversé d'un sourire crispé, des poignées de mains de-ci, de-là, des tapes sur l'épaule de l'un et de l'autre, des têtes à têtes avec l'un et avec l'autre, ou une entrée tardive remarquée dans un déjeuner de travail déjà bien amorcée: oui, Donald Trump est venu au G7, il est arrivé le dernier et en est reparti le premier.

Après avoir essayé lors du sommet du G7 d'arriver à une entente cordiale après les dernières mesures prises par son administration, il a piqué une vive colère (du moins sur la toile) après avoir pris connaissance de la déclaration du premier ministre canadien Justin Trudeau. "Soyons sérieux et dignes de nos peuples".

Renouvellement de vœux en plein spectacle entre Beyoncé et Jay-z
Depuis les mois ont passé et le couple le plus puissant de l'industrie hip hop n'a plus jamais montré ses deux enfants chéris. La preuve avec la nouvelle tournée commune du couple, " One The Run Tour II ".

Le président américain a une nouvelle fois fait volte-face ce week-end contre ses alliés européens, japonais et canadien. Nous nous y tenons, et quiconque les quitterait le dos tourné montre son incohérence et son inconsistance.

Une source à la présidence française a dit qu'Emmanuel Macron a été averti au décollage de son avion du tweet de Donald Trump.

Un commentaire en complet décalage avec le compte rendu d'une source au sein de la délégation française qui a qualifié d'"extraordinaire" et "inhabituelle" la discussion que les chefs d'Etat ou de gouvernement ont eue vendredi sur la question des droits de douane.

Nouveau coup de théâtre diplomatique de Donald Trump.

Donald Trump s'est appuyé sur cette Section 232, qui autorise le mise en place de protections commerciales au nom de la "sécurité nationale" des Etats-Unis, pour annoncer des droits de douane sur l'acier et l'aluminium. Abattre ces obstacles au commerce était l'un des points mentionnés par Donald Trump au cours du sommet. "Sur ce sujet il n'y a pas de changement, cela dépendra de si les Etats-Unis décident de revenir en arrière", a déclaré le président français.

Donald Trump atterrira vers 20H00 heure locale à Singapour dimanche (12H00 GMT), pour un autre sommet, avec Kim Jong Un, et pour lequel il s'est dit "vraiment confiant".

Recommande: