Diplomatie : le sommet Trump-Kim à nouveau confirmé

11 Juin, 2018, 19:25 | Auteur: Armand Coulomb
  • Confiant sur le sommet Trump prêt à inviter Kim Jong Un aux États-Unis

Le 12 juin, c'est sur cette île touristique située au large de Singapour que Donald Trump et Kim Jong-un se rencontreront, une première entre un président américain et un descendant de la dynastie de dictateurs nord-coréens. Ce qui laisse supposer qu'il pourrait s'agir du lieu choisi par le régime communiste. L'ambassade des Etats-Unis et plusieurs hôtels de luxe sont situés dans la région, y compris le St. Regis Singapour.

Le président américain a réaffirmé son intension d'aboutir à la dénucléarisation de la Corée du Nord, et il s'est dit prêt à recevoir le maître de Pyongyang à Washington.

De ses entretiens avec Kim Yong Chol dans un appartement au 39e étage d'une tour de Manhattan, Mike Pompeo fait diffuser des photos où il montre à l'émissaire nord-coréen, qui semble tout petit à côté de cet homme à la carrure massive, la skyline new-yorkaise.

Il n'y a pas de changement dans la politique japonaise visant à réaliser "une vraie paix dans l'Asie du Nord-Est", a-t-il ajouté, affirmant que si la Corée du Nord était "désireuse de faire un pas" dans la bonne direction, elle aurait "un avenir radieux".

Fin mai, Donald Trump avait envoyé un message à Kim Jong-un informant ce dernier qu'il croyait le sommet inutile après les déclarations "hostiles" de Pyongyang.

Pour éviter les bouchons: Flyer, la nouvelle voiture volante financée par Google
Désormais, les clients intéressés par l'achat d'un " Flyer " peuvent s'inscrire pour pouvoir le piloter. Financé par le cofondateur de Google , le modèle ouvre son carnet de pré-commandes.

Le dossier des ressortissants japonais enlevés par la Corée du Nord dans les années 1970 et 1980 est politiquement très sensible sur l'archipel, et le président américain a promis de le garder à l'esprit.

A tel point que certains observateurs s'inquiètent: sa proximité avec ce président si imprévisible lui permettra-t-elle de remettre les négociations dans le bon chemin si, comme le dit le sénateur Warner, Donald Trump "ne cherche qu'une belle photo"?

"J'irai à Singapour pour ce sommet historique".

La Japon, qui pensait pouvoir convaincre son proche allié américain d'être exempté des nouvelles taxes douanières instaurées sur l'acier et l'aluminium, n'a pas caché sa déception et son amertume après l'échec des discussions.

Recommande: