L’Italie et Malte refusent d'accueillir un navire avec plus de 600 migrants

11 Juin, 2018, 14:57 | Auteur: Armand Coulomb
  • Refus par Rome d'accueillir des migrants

L'ONG française a précisé que parmi eux se trouvaient 123 mineurs isolés, 11 petits enfants et sept femmes enceintes.

Ceux-ci ont été secourus par le bateau de SOS Méditerranée Aquarius au cours de six opérations distinctes en Méditerranée centrale dans la nuit de samedi à dimanche et étaient dimanche à la recherche d'un port où débarquer de manière sûre. "C'est pourquoi nous demandons au gouvernement de La Valette de recevoir l'Aquarius afin de fournir une première aide aux migrants qui sont à bord".

En attendant, l'Aquarius reste en mer comme le relate SOS Méditerranée dans ses tweets.

"Le ministre italien de l'intérieur Matteo Salvini a exclu dimanche que l'" Aquarius ", un navire de l'ONG française SOS Méditerranée, accoste dans un port de la péninsule. Ce qui signifie, selon lui, que Malte n'a aucune obligation de prendre en charge ces migrants. Face à ce constat, Giuseppe Conte a annoncé que l'Italie avait envoyé deux patrouilleurs avec des médecins à bord "prêts à intervenir et à protéger la santé de toute personne se trouvant à bord de l'Aquarius qui pourrait en avoir besoin".

Matteo Salvini, qui est aussi vice-Premier ministre et responsable de la Ligue (extrême droite), a multiplié les déclarations contre les migrants depuis qu'il a pris ses fonctions.

Fair-play financier. Sanctions : le PSG devrait échapper au pire
Un objectif devrait ainsi être fixé aux dirigeants parisiens afin de parvenir à un équilibre entre les dépenses et les recettes. Selon le Journal du Dimanche , le club de la capitale a échappé au pire et ne sera pas exclu de la Ligue des Champions.

"Si quiconque pense que nous n'allons pas bouger un muscle alors que nous subissons un autre été de débarquements, de débarquements et encore de débarquements, eh bien ce n'est pas ce que je vais faire", a déclaré M. Salvini à des journalistes. Vendredi, il a demandé à l'OTAN de défendre l'Italie qui, a-t-il dit, est "attaquée depuis le sud".

L'Italie a vu débarquer quelque 700.000 migrants clandestins sur ses côtes depuis 2013. L'Italie, dont le nouveau gouvernement veut réduire les flux d'immigration illégale, souhaiterait que l'île de Malte participe davantage à l'accueil des migrants.

D'après le quotidien Corriere Della Sera, la lettre décrit La Valette comme "le port le plus sûr" pour accueillir ce bateau.

Le ministre réagissait à l'arrivée dans la matinée, au large de la Libye, d'un autre navire affrété par une ONG allemande, Sea Watch. Malte avait démenti cette version des faits, affirmant agir toujours "dans le respect des conventions internationales".

Recommande: