Rhône : deux fillettes retrouvées mortes dans une brigade de gendarmerie

11 Juin, 2018, 12:30 | Auteur: Armand Coulomb
  • Deux fillettes retrouvées mortes dans une caserne de gendarmerie, près de Lyon

Comme indiqué dans un article précédent, deux fillettes ont été retrouvées mortes dans leur lit dimanche soir dans un appartement de fonction d'une brigade de gendarmerie près de Lyon, dans le centre-est de la France, a-t-on appris lundi auprès de la gendarmerie. Elle serait soupçonnée d'avoir empoisonné ses deux filles dans la journée.

Leur mère a sollicité le Samu vers 17h30, dimanche, après avoir découvert les deux enfants en arrêt cardio-ventilatoire, mais les secouristes n'ont pas pu les réanimer.

Les causes de ces morts sont inconnues pour le moment.

Deux fillettes retrouvées mortes dans une caserne de gendarmerie, près de Lyon
Rhône: Deux fillettes retrouvées mortes dans une caserne de gendarmerie près de Lyon

Selon les premiers balbutiements de l'enquête, les deux victimes nées en 2012 et 2014, étaient parties se reposer dans leur chambre et c'est leur mère qui a fait la macabre découverte aux alentours de 18h souligne la gendarmerie. Il est entendu depuis dimanche soir par les enquêteurs ainsi que d'autres témoins. La mère, en état de choc, a été hospitalisée. "C'est une des hypothèses de travail", explique une source de l'AFP.

Le père, gendarme de la brigade, a été interrogé. Le parquet a ouvert une enquête pour "recherche des causes de la mort" étant donné l'étrange simultanéité du décès des deux sœurs.

Kim-Trump : bras de fer 5 étoiles sur Orange Actualités
Or pour la Corée du Nord qui a subi les pires sanctions des Nations unies, le nucléaire représente une garantie de sa sécurité. Possible résultat concret évoqué par Washington: un accord de principe pour mettre fin à la guerre de Corée .

Recommande: