Thaïlande: une grosse tortue verte protégée, nouvelle victime du plastique

13 Juin, 2018, 15:08 | Auteur: Armand Coulomb
  • AFP  Marine and Coastal Resource Research and Development Centre

Des filets de pêche, des sacs plastiques, des morceaux de ballons, du plastique déchiqueté: voici ce qui était coincé dans l'estomac d'une tortue verte, une espèce protégée, retrouvée le 4 juin sur une plage de Chanthaburi, une ville de la région est de la Thaïlande.

Des vétérinaires ont découvert l'obstruction intestinale de la tortue aux rayons X, ils ont alors tenté de l'alimenter par voie intraveineuse mais ne sont finalement pas parvenus à la sauver. La tortue est décédée deux jours plus tard. Weerapong Laovechprasit, vétérinaire dans un centre public qui a soigné le reptile a expliqué que son animal a gonflé à cause de la quantité de plastique avalé. Photo remise par le Marine and Coastal Resource Research and Development Centre.

Nous avons constaté que 50 % des tortues que l'on retrouve échouées sur les plages sont malades à cause des ordures plastiques qu'elles ont avalés.

Ce décès est survenu quelques jours après celui d'une baleine qui avait avalé plus de 80 sacs plastiques.

AFP  Marine and Coastal Resource Research and Development
AFP Marine and Coastal Resource Research and Development

Selon Weerapong Laovechprasit, "la mer se transforme en déchetterie, et détruit chaque organisme vivant qui s'y trouve". Dans le même temps, quatre millions de tonnes de plastique sont déversées dans les océans par seulement cinq pays d'Asie (la Chine, l'Indonésie, les Philippines, le Vietnam et la Thaïlande), d'après un rapport de l'ONG Ocean Conservancy publié en 2015. "C'est la première fois en vingt ans que je vois une avancée possible", s'enthousiasme Thon Thamrongnawasawat, biologiste marin et conférencier à l'université Kasetsart, se félicitant de voir la presse locale et internationale évoquer ces sujets qui ont également provoqué de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux.

Des débris plastiques retirés de l'estomac d'une tortue verte par des vétérinaires thaïlandais.

Chaque année, plus de 300 animaux marins tels que baleines, tortues ou dauphins sont victimes du plastique au large des côtes thaïlandaises. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Robert De Niro s'excuse | Célébrités — Commentaires de Trump
Le décalage a été suffisant à l'équipe de production pour censurer les insultes de la star du cinéma au président américain. La chaîne CBS a ensuite affirmé dans un communiqué: "Les commentaires de M.

Recommande: