1,5 milliard dans l'électrification; la production de la Zoé doublera — Renault

14 Juin, 2018, 23:10 | Auteur: Basile Toussaint
  • Renault

Renault choisit la France comme base industrielle pour ses véhicules électriques: à la veille de son assemblée générale, qui se tient ce vendredi après-midi, le constructeur a annoncé qu'il allait investir plus de 1 milliard d'euros dans ses usines hexagonales d'ici à 2022. "L'accélération de nos investissements en France pour le véhicule électrique va permettre d'améliorer la compétitivité et l'attractivité de nos sites industriels français", précise le PDG de Renault et de l'Alliance avec Nissan et Mitsubishi, Carlos Ghosn, dans un communiqué. Cette somme s'ajoutera aux 500 millions annoncés fin 2016, pour la modernisation des usines françaises entre 2017 et fin 2019.

Renault mise gros sur l'électrique... avec comme centre de production, la France. "C'est une bonne surprise", commente Bruno Aziere, délégué central CFE-CGC.

Le groupe Renault a bien l'intention de poursuivre ses efforts dans la démocratisation des véhicules électriques avec toujours la Renault ZOE en point d'orgue de son offre. "La capacité de production du site France ne devrait toutefois pas augmenter globalement".

Le couple embrase la Toile !
Le deuxième volet du On The Run Tour s'arrêtera à Paris les 14 et 15 Juillet prochain au Stade de France et à Nice à l'Allianz Riviera le 17 Juillet .

Le constructeur prévoit aussi "des investissements" à Maubeuge pour la production de la prochaine génération de Kangoo électriques.

Renault annonce également un "triplement des capacités de production de moteurs électriques" à Cléon (85 km à l'est du Havre) où il va introduire un moteur "de nouvelle génération" en 2021. En clair, les capacités de production à Flins passeront de 60 000 unités par an en 2018 à autour de 120 000, tandis que celles de Cléon grimperont à 240 000 en 2022, contre 80 000 à l'heure actuelle. Pour le moment, les deux partenaires Nissan et Renault, tous deux leaders de la mobilité électrique avec leurs best-sellers Renault Zoe et Nissan Leaf, produisent ces véhicules avec des composants élémentaires différents. La Zoé a progressé de 44 % et revendique près du quart des ventes de voitures électriques sur le marché européen. Ce dernier s'est assuré le soutien de l'État français, premier actionnaire du groupe avec 15 % du capital.

En 2017, Renault a affiché une hausse de 38 % de ses ventes de véhicules électriques en Europe.

Recommande: