La procureure générale de l'État de New York poursuit la Fondation Trump

14 Juin, 2018, 22:26 | Auteur: Armand Coulomb
  • Trump dément avoir détourné l'argent de sa fondation à des fins personnelles

Outre le président américain, la procureure a aussi assigné en justice les trois enfants issus de son premier mariage, Donald Jr., Eric et Ivanka, tous trois membres du conseil de direction de fondation, pour "conduite illégale récurrente". Il avait ordonné à la Fondation de cesser toutes ses activités de financement dans l'État de New York.

La procureure générale de l'État de New York poursuit la Fondation Trump, que le président Donald Trump aurait utilisée illégalement pour rembourser ses créanciers, décorer un de ses clubs de golf et organiser des concours en marge de sa campagne en 2016. Le procureur général a également envoyé des lettres à L'Internal Revenue Service, l'agence du gouvernement fédéral des États-Unis qui collecte l'impôt sur le revenu et des taxes diverses, et à la Commission électorale fédérale pour d'éventuelles mesures supplémentaires, qui pourraient s'ajouter aux nombreux problèmes juridiques de Donald Trump.

L'assignation affirme notamment que la fondation, à laquelle Trump lui-même ne donnait plus d'argent depuis 2008, n'avait pas d'employé propre.

La poursuite réclame la restitution de 2,8 millions $ US et la dissolution de la Fondation.

Le président américain a aussitôt réagi en qualifiant ces accusations de "ridicules". "Comme le montre l'enquête, la Fondation Trump n'était guère plus qu'un chéquier pour régler les dépenses de Donald Trump et de ses entreprises à des organisations à but non lucratif, quelles que soient leur raison d'être et leur légalité", a déclaré la procureure de l'Etat de New York, Barbara Underwood, dans un communiqué. La réaction du président américain ne s'est pas fait attendre.

Tim Burton dévoile la toute première bande-annonce de Dumbo
Féerie, enchantement et évasion sont au rendez-vous dans un long-métrage sublimé par un casting pachydermique. La reprise moderne du film d'animation de 1941 s'annonce pleine de magie.

Elle demande aussi à ce que le président américain soit interdit de diriger une organisation à but non lucratif à New York pendant 10 ans, tandis que ses enfants seraient interdits d'en diriger une pour un an.

Jeudi, il a contre-attaqué dès l'annonce de l'assignation, mettant en cause les motivations de la procureure à poursuivre cette affaire, et soulignant que même son prédecesseur pro-Hillary Clinton, Eric Schneiderman, "n'avait jamais eu le courage de poursuivre cette affaire ridicule".

"En deux tweets, il a accusé les " démocrates véreux " qui dirigent l'État de New York de " tout faire pour l'attaquer en justice ", grâce à " une fondation qui a engrangé 18,8 millions de dollars et a donné à des oeuvres caritatives un montant supérieur à ses gains, 19,2 millions de dollars ".

Il a aussi assuré qu'il refuserait de régler cette affaire à l'amiable, comme il en a réglé d'autres assignations au civil.

Recommande: